×
google news

Pourquoi la France ne battra pas l’Espagne

Mardi soir au Stade de France, l’équipe de France va affronter l’Espagne, championne du monde et double championne d’Europe, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. En tête du groupe I, les Bleus veulent y croire, mais quelques raisons démontrent que les hommes de Didier Deschamps ne gagneront pas cette rencontre.

Didier Deschamps

Parce que l’Espagne veut sa revanche. Tenue en échec à l’aller (1-1), le 16 octobre dernier, la sélection espagnole était sortie frustrée de cette partie, après avoir longtemps mené à la marque. Mais entre l’arrêt de Lloris sur le penalty de Fabregas et le but de Giroud dans les arrêts de jeu, les circonstances n’avaient pas été favorables à l’Espagne. Vendredi dernier, les joueurs de Vicente Del Bosque se sont montrés incapables de s’imposer contre la Finlande (1-1), laissant la première place de la poule à la France. Après avoir perdu de nombreux points en route, l’Espagne ne passera pas à côté de l’évènement au Stade de France.

Parce que Karim Benzema n’est pas en confiance. Si dans le camp tricolore, certains joueurs arrivent à tirer leur épingle du jeu, ce n’est pas le cas de Karim Benzema. Muet depuis de nombreux mois avec le maillot français, l’attaquant du Real Madrid n’a plus marqué depuis le 5 juin 2012, un soir de doublé face à l’Estonie. Contre la Géorgie, s’il a obtenu de nombreuses occasions de but, le réalisme lui a une nouvelle fois fait défaut. Depuis, Karim Benzema a subi de nombreuses critiques, notamment émanant de l’ancien sélectionneur Raymond Domenech. Mardi soir, il a l’occasion de se racheter, mais son manque de confiance est tel que le voir marquer relèverait du miracle.

Parce que l’expérience est espagnole. Il est vrai que l’Espagne traverse une période difficile, mais il n’empêche que son onze de départ continu de faire peur à toutes les équipes. Habitué à jouer sous le même maillot depuis de nombreuses années, le groupe espagnol possède une plus grande expérience que la France des grands rendez-vous. Dans le détail, cette différence se ressent. La moyenne d’âge des Bleus (26 ans et 5 mois) est inférieure à celle de la Roja (28 ans et 2 mois). Si l’on regarde la moyenne du nombre de sélections, le constat est encore plus frappant : c’est 17 matches de moyenne pour les joueurs français, 45 pour les Espagnols. Des chiffres qui compteront mardi soir.

1 Commentaire
Oldest
Newest
Inline Feedbacks
View all comments
Daba Diallo
25 mars 2013 9 h 26 min

jordi alba forfait, puyol forfait, casillas forfait… défense pas sereine du tout en ce moment… si y a bien un match à jouer à fond, c'est celui de mardi !!! jouez le jeu à fond d'entrée et ça passera, j'en suis convaincu !!!


Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media