×
google news

Des ados fabriquent des faux tests positifs pour sécher les cours

L'objectif ? Manquer quelques jours de cours.

Certains jeunes arrivent à fausser le résultat de leurs autotests.

Sur Internet, les tutoriels pour apprendre à obtenir un résultat positif au Covid-19 pullulent. L’objectif ? Manquer quelques jours de cours.

Des ados peuvent-ils fabriquer des faux tests ?

En France, les autotests sont privilégiés lorsqu’un élève est cas contact.

Si, pour les plus jeunes, ce sont les parents qui s’y collent, les adolescents sont capables de le faire eux-mêmes. En conséquence, certains en profitent pour tricher.

C’est une tendance qui s’est propagée sur les réseaux sociaux et chez les adolescents : fabriquer de autotests positifs au Covid-19, afin d’avoir une excuse pour ne pas aller en classe.

Une pratique qui séduit les ados

Le phénomène, importé d’Angleterre, est devenu viral en France en l’espace de quelques jours. Sur les réseaux sociaux, sous le hashtag #Fakecovidtest, des adolescents se filment afin de montrer comment fausser un test Covid et le rendre positif. Avec un but totalement avoué : rater l’école.

Certains produits acides comme le Coca, le ketchup ou le citron permettraient de fausser un résultat de test Covid. On y voit une personne plonger un écouvillon, non pas dans son nez mais dans un verre de divers liquides, boisson gazeuse, jus de fruit, voire dans du ketchup et, comme par magie voir l’autotest devenir positif. « Sur Tik Tok on voit même passer des gens qui essaient avec du parfum ou de la compote », dit en rigolant Manon, assise sur un banc avec ses amis.

Les tutos pratiqué par les ados inquiètent l’USPO

Face à ce détournement de la bonne utilisation des autotests, l’Union des Syndicats de Pharmaciens d’Officine (USPO) a vivement réagi. Dans un communiqué publié le 26 janvier, il estime que « cette tentative d’humour est pour le moins irresponsable et inappropriée » et conclut que « la crise sanitaire est bien trop grave pour laisser place à autant de bêtises.»

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

Contents.media