×
google news

Chemsex : une étude démontre que la pandémie aggrave la pratique

La pratique associant la consommation de drogues et rapports sexuels se diffuse et séduit de nombreuses personnes.

Chemsex : le phénomène devient de plus en plus courant

D’après une étude présentée le 24 novembre, le phénomène Chemsex se développe de plus en plus en France. La pratique associant la consommation de drogues et rapports sexuels se diffuse et séduit de nombreuses personnes. Sur les 2800 enquêtes, 1200 sont des pratiquants du Chemsex.

Chemsex : le phénomène se développe dans tous types de relations

Auparavant, le Chemsex était plus présent dans les relations homosexuelles. Désormais, le phénomène atteint tous types de relations. En effet, on a enregistré l’augmentation de la consommation de produits de synthèse et de drogues avant les rapports sexuels.

Ceci a pour effet de prolonger l’acte sexuel. À noter que le phénomène Chem sex est apparu vers la fin des années 2000.

La crise sanitaire aggrave la pratique

Le développement du phénomène Chem sex a été intensifié par la crise sanitaire. En effet, la diffusion des drogues consommées avant les rapports sexuels a connue une majoration depuis le début de la pandémie. D’après l’étude, les pratiquants du Chemsex utilisent notamment des cathinones de synthèse, dont 3MMC, 4MEC, NRG2. Ils optent aussi pour les drogues GHB, GBL, cocaïne, kétamine, Crystal Meth, poppers, MDMA, méthamphétamine.

Paris organise une campagne pour réduire les risques

Face à la dégradation de la situation en France, Paris a créé un comité stratégique sur la prévention lié au Chemsex. Cette organisation lancera une campagne d’information qui démarrera d’ici février 2022.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

amies à Paris
Société

Vacances d’été 2022: les Français motivés!

17 juin 2022
Alors que les restrictions liées à l'épidémie de Covid-19 s'allègent en France et dans le monde, les Français sont bien déterminés à s'offrir de vraies grandes vacances cette année. Selon les…
Contentsads.com