×
google news

Une centaine d’étudiants victimes de viols et d’agression sexuelle

Les étudiants de l’école d’ingénieurs CentraleSupélec ont fait l’objet d’une enquête qui a révélé que plus d’une centaine parmi ceux-ci était victimes de viols et d’agression sexuelle.

Une centaine d’étudiants victimes de viols et d’agression sexuelle

Les étudiants de l’école d’ingénieurs CentraleSupélec ont fait l’objet d’une enquête qui a révélé que plus d’une centaine parmi ceux-ci était victimes de viols et d’agression sexuelle. Des étudiants hommes comme femmes appartenant à cette prestigieuse école auraient donc été victimes de viol, d’agression sexuelle et de harcèlement sexuel.

Plusieurs étudiants affirment avoir été victimes de viols

C’est en effet dans une enquête menée auprès des étudiants et transmise par la direction de l’école que l’ampleur des violences sexuelles a été révélée. L’enquête a été menée par l’association féministe « Çapèse » avec à sa tête Ibtissam Hamich une élève à CentraleSupélec. L’association en question a su s’organiser de la meilleure des façons pour amener les étudiants à sortir du silence. Les faits sont réellement graves, car parmi les victimes, vingt femmes et huit hommes ont déclaré avoir subi un viol pendant l’année académique 2020-2021. Ces chiffres vont au-delà de l’attente de Ibtissam Hamich qui se montre très surprise. « On ne s’attendait pas à autant » a-t-elle laissé entendre.

Des actes déplorables sur les étudiants et à l’insu de tous

Que ce soit au niveau des étudiants ou des responsables de l’école, les résultats révélés par l’enquête sont bien surprenants. La plupart des étudiants affirment être au courant de ces problèmes, sans toutefois avoir une idée de leur ampleur. Les responsables de l’école se montrent cependant soucieux en ce qui concerne les moments qui occasionnaient de tels désagréments.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media