×
google news

Braquage de banques sur internet : 45 millions de dollars dérobés

Sans cagoules, ni armes, des braqueurs d’un genre nouveau ont volé plus environ 45 millions de dollars en s’introduisant dans les systèmes informatiques de banques de 26 pays de la planète.

Hacking

« Un énorme braquage de banques« , a déclaré Loretta Lynch, procureure de la ville de New York.

Huit personnes soupçonnées d’avoir fait partie de ce réseau de pirates informatiques ont été inculpées aux Etats-Unis, selon le New York Times.

Ce réseau de pirates informatiques, qui s’étendrait sur plus de 26 pays au monde, aurait agi simultanément lors de deux opérations bien distinctes.

La première aurait eu lieu le 22 décembre 2012 et la seconde vers le 20 février 2013 avec les mêmes méthodes.

Sans arme, ni haine, ni violence

Durant des mois entiers, ces hommes ont piraté les systèmes informatiques de plusieurs groupes bancaires dans le monde pour pirater les numéros et codes secrets de cartes prépayées. Après coup, ils auraient supprimé les limites de retrait de ces cartes bancaires.

Il leur a suffi ensuite de programmer des cartes vierges avec ces numéros volés puis de se rendre aux distributeurs pour retirer de l’argent liquide. Les retraits ont eu lieu sur des périodes très courtes et au même moment dans différents pays. La synchronisation des « braqueurs » et le mode opératoire étaient particulièrement sophistiqués selon la procureure.

« Au lieu d’utiliser des armes et des masques, cette organisation criminelle informatique a utilisé des ordinateurs et internet« , a-t-elle indiqué, relevant de « la précision chirurgicale » avec laquelle les pirates ont opéré et la « vitesse et la coordination (de) leurs opérations sur le terrain« .

« Ces attaques relèvent d’un piratage hautement sophistiqué et de cellules criminelles organisées, dont le rôle était de retirer de l’argent aussi vite que possible« , a-t-elle précisé.

La première victime de cette intrusion a été la banque Rakabank, basée aux Emirats. 5 millions de dollars ont été retirés simultanément dans 20 pays. La seconde banque victime de piratage a été Bank of Muscat, située à Oman. Les malfaiteurs se sont cette fois-ci emparés de 40 millions de dollars dans 26 pays en l’espace de seulement 10 heures.

Concernant la ville de New York, les pirates avaient dérobé 400 000 dollars lors de la première opération en décembre et 2,4 millions lors de la seconde en février 2013.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media