×
google news

Un photographe de l’AFP passé à tabac au Liban

Mahmoud Zayyat photographe de l'AFP qui travaillait sur une manifestation d'islamistes hostiles au régime en Syrie, dans le sud du Liban, a été battu par la foule.

Mahmoud Zayyat photographe de l’AFP qui travaillait sur une manifestation d’islamistes hostiles au régime en Syrie, dans le sud du Liban, a été battu par la foule.
Mr Zayyat explique avoir été pris à partie et frappé à coup de pieds et de crosses de fusils alors qu’il prenait en photo un sit-in de partisans d’un dignitaire sunnite, Cheikh Ahmad el-Assir, connu pour être un des grands opposants à Bachar el-Assad.

Les échauffourées auraient éclaté en raison de l’embouteillage provoqué par la manifestation, Mahmoud Zayya raconte,  » Les forces de l’ordre sont alors intervenues et j’ai commencé à prendre des photos. Ils m’ont alors donné des coups de pied et m’ont battu avec les crosses de leurs fusils.

Ils m’ont pris mon appareil photo mais j’ai pu ensuite le récupérer « .

Selon une source des forces de sécurité qui s’est confiée au Figaro,  » une enquête a été ouverte. S’il est prouvé que le journaliste a reçu des coups, le responsable devra répondre de ses actes « .

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media