×
google news

Brindisi : les Brigades rouges démentent être les auteurs de l’attentat

Les Brigades rouges, mouvement activiste de gauche italien, ont formellement démentis être les auteurs de l'attentat devant un lycée de Brindisi.

Les Brigades rouges, mouvement activiste de gauche italien, ont formellement démentis être les auteurs de l’attentat devant un lycée de Brindisi.
C’est dans un communiqué envoyé à l’agence de presse italienne Ansa que les Brigades rouges ont fait savoir à la presse qu’ils n’étaient pas responsables de l’attentat de Brindisi qui a coûté la vie à une jeune lycéenne de 17 ans la semaine dernière.

Dans ce courrier, ils annoncent que leurs « cibles ne sont certainement pas les étudiants et les travailleurs. Nos combattants en visent d’autres : les patrons, la classe au pouvoir, les banquiers et les prostitués du régime étatique« .

Les Brigades rouges, Brigate Rosse en italien, se sont fait connaître dans les années 70 en Italie lors des « années de plomb » en perpétrant des actions coup de poing, notamment par des homicides de personnalités politiques, de dirigeants de grandes entreprises et par divers attaques à la bombe contre des bâtiments administratifs.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media