×
google news

Des « mesures plus sévères » contre le régime de Bachar Al-assad

Le cessez-le-feu non respecté par le régime, Paris avait invité 14 ministres des Affaires étrangères. Une réunion à laquelle était présente Hillary Clinton.

Le cessez-le-feu non respecté par le régime, Paris avait invité 14 ministres des Affaires étrangères. Une réunion à laquelle était présente Hillary Clinton.
Dse «mesures plus sévères» contre le régime de Bachar al-Assad pour obtenir le respect du plan de Kofi Annan sont envisagées, avec une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU prévoyant des sanctions et un embargo sur les armes.

Ce sont les principaux enseignements que l’on pouvait retirer de cette réunion au sommet. Alain Juppé a estimé par ailleurs que l’opposition avait «rempli ses obligations» pour respecter le cessez-le-feu contrairement au régime.

Le plan en six points Kofi Annan prévoyait, après le cessez-le-feu, « un processus politique ouvert, dirigé par les Syriens, de façon à répondre aux aspirations et préoccupations légitimes du peuple syrien ».

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media