×
google news

Calme relatif en Syrie

Des chars syriens ont ouvert le feu mardi matin dans le centre de la ville de Hama et certains quartiers de Homs subissent des tirs de mortiers, annoncent des activistes, alors que le plan de paix de Kofi Annan donne à Bachar al Assad jusqu'à mardi soir pour retirer ses armes lourdes des centres urbains.

Des chars syriens ont ouvert le feu mardi matin dans le centre de la ville de Hama et certains quartiers de Homs subissent des tirs de mortiers, annoncent des activistes, alors que le plan de paix de Kofi Annan donne à Bachar al Assad jusqu’à mardi soir pour retirer ses armes lourdes des centres urbains.

L’agence de presse Reuters rapporte des témoignages d’habitants de Homs : « J’ai été réveillé par des explosions à 8h30 et il y a des tirs toutes les dix minutes environ », explique ainsi un militant selon lequel des obus de mortiers tombent sur des quartiers du centre et de l’est de la ville.

Les chars restent également déployés à Hama, a rapporté une habitante de cette ville du centre du pays, toujours selon Reuters.

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), basé à Londres, la plupart des villes syriennes connaissaient un calme relatif mardi matin, après les massacres du week-end dernier. Mais il n’y a pour autant aucun signe de retrait des unités blindées de l’armée syrienne.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media