×
google news

Mitt Romney reprend du poil de la bête face à Gingrich

Après sa défaite en Caroline du Sud qui a fait vaciller celui qui apparaissait alors comme le favori de la primaire républicaine, Mitt Romney, a tenté de reprendre la main lors d'un débat l'opposant à Newt Gingrich hier.

Après sa défaite en Caroline du Sud qui a fait vaciller celui qui apparaissait alors comme le favori de la primaire républicaine, Mitt Romney, a tenté de reprendre la main lors d’un débat l’opposant à Newt Gingrich hier.
Les sondages accordent désormais une avance de huit points à Romney, avant le vote de la Floride le 31 janvier prochain.

Une avance qui pourrait encore progresser suite au dernier débat au cours duquel il est apparu particulièrement combattif. Les observateurs considèrent qu’il s’agit de sa meilleure prestation depuis le début des primaires.

Face à Gingrich, Romney a notamment porté le fer sur l’immigration, le jeu consistant à être le plus tolérant en la matière :  » Je ne suis pas anti-immigrant.

Mon grand-père est né au Mexique. Le père de mon épouse est né au Pays de Galles. Ils sont venus dans ce pays. La seule idée que je puisse être anti-immigrant est répugnante, n’utilisez pas un tel terme « , a répondu Romney à Gingrich qui l’accusait d’être anti immigrants.

A l’offensive, Mitt Romney a tenté de ridiculiser Newt Gingrich sur son projet farfelu d’installer une colonie habitée sur la lune. Et lui a aussi vertement répondu sur la question de ses investissements relatifs à Freddie Mac, expliquant que son opposant avait été rémunéré par l’ancienne agence d’Etat, en faillite en 2008.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media