×
google news

La Japon réduit ses importations de pétrole iranien

Afin d’accentuer la pression contre le programme nucléaire de l'Iran, le Japon accepte de réduire ses importations de pétrole en provenance de l'Iran.

Afin d’accentuer la pression contre le programme nucléaire de l’Iran, le Japon accepte de réduire ses importations de pétrole en provenance de l’Iran.

Pour les États-Unis, il s’agit d’un succès diplomatique de taille dans la mesure ou Tokyo est le troisième importateur mondial de pétrole iranien.

Téhéran exporte 10% de son pétrole au Japon, c’est donc un marché considérable qui est compromis. L’annonce de Tokyo constitue une victoire pour les États-Unis qui cherchent à limiter la progression de l’Iran dans le domaine du nucléaire.

La Chine, principal acheteur du pétrole brut d’Iran, a quant à elle refusé de limiter ses importations de pétrole iranien.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media