×
google news

Covid-19. Gabriel Attal crains la fracture entre les vaccinés et non-vaccinées

Gabriel Attal, porte-parole du Gouvernement depuis 2020, s'inquiète des personnes vaccinées et non-vaccinées et sur la menace des variants.

gabriel attal vaccin
gabriel attal vaccin

Gabriel Attal, porte-parole du Gouvernement depuis 2020, s’inquiète des personnes qui ont reçu le vaccin et les non-vaccinées et sur la menace des variants. La propagation mondiale du variant Delta, apparu en Inde au début du printemps, fait préoccuper le gouvernement et les Français.

Il faut éviter une quatrième vague en France, et une campagne vaccinale efficace est fondamentale.

Voyons maintenant quelles sont les dernières nouvelles sur le sujet Covid-19 en France.

Les chiffres et l’inquiétude de Gabriel Attal sur les personnes avec vaccin et non-vaccinées

Les inquiétudes du gouvernement, exprimées par le porte-parole Gabriel Attal, sur la progression du variant Delta sont nombreuses, mais les chiffres sont optimistes.

Il y a 25 nouveaux décès et 8 451 malades hospitalisés dont 1 204 en soins critiques. Cela signifie que ces chiffres restent à la baisse malgré la prise en compte du variant.

En plus, 33 896 012 personnes en France ont reçu au moins une dose du vaccin et 22 785 561 personnes ont désormais reçu la deuxième dose et terminé leur schéma vaccinal. On peut dire que c’est un chiffre positif si l’on considère que la France compte plus de 67 millions d’habitants.

Autres données essentielles

Le candidat vaccin de l’Allemand CureVac selon les résultats cliniques finaux est efficace à seulement 48%. Il n’atteint pas le seuil requis par les autorités sanitaires européennes de 50% d’efficacité. Ce taux est bien plus faible que les autres vaccins à ARN messager déjà approuvés, nommément les produits de Pfizer-BioNTech et de Moderna.

Le gouvernement du Royaume-Uni a réfléchit à la possibilité d’une troisième dose de vaccin. Cette dose doit être faite en même temps que le vaccin contre la grippe. Cela sera nécessaire pour protéger les personnes vulnérables avant l’hiver et l’arrivée de la grippe.

Enfin, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a affirmé une nouvelle pour les touristes étrangers qui veulent venir en France. A partir du 7 juillet ils devront payer leurs tests de détection du Covid-19. Il dit que « c’est une question de réciprocité sachant que ces tests sont payants dans la plupart des pays pour les Français qui voyagent ».

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media