×
google news

La centrale nucléaire de Fessenheim débranchée du réseau électrique national

Partager sur Facebook

La centrale nucléaire de Fessenheim est la plus ancienne du pays et a eté considérée comme le plus dangereuse.

centrale Fessenheim
La centrale de Fessenheim débranchée

La France dit définitivement adieu à sa plus vieille centrale nucléaire, celle de Fessenheim, qui produit de l’énergie pour le pays depuis 43 ans, et elle était depuis longtemps dans la ligne de mire des écologistes préoccupés par les risques liés à l’utilisation d’une installation aussi vétuste.

La centrale nucléaire de Fessenheim débranchée

Après avoir définitivement mis fin aux activités du réacteur 1 le 22 février dernier, le groupe Electricité de France (Edf) éteindra le réacteur 2 ce soir. Toutefois, il faudra encore des années avant que le processus de démantèlement de l’installation ne soit achevé, ce qui pourrait ne pas se faire avant 20 ans, compte tenu de la délicatesse du procédé. Par exemple, il faudra plus d’un an avant que les réacteurs ne soient suffisamment refroidis pour ne commencer qu’à retirer le combustible usagé.

La catastrophe de Fukushima

Malgré l’engagement en 2011 du président François Hollande quelques mois après la catastrophe de Fukushima de fermer Fessenheim, qui se trouve sur le Rhin près de la frontière orientale de la France avec l’Allemagne et la Suisse, il a fallu attendre jusqu’en 2018 pour avoir le feu vert définitif avec son successeur Emmanuel Macron. Entré en service en 1977, le site nucléaire de Fessenheim est le plus ancien de France encore en service.

Réduction du nucléaire

Son arrêt fait partie des objectifs énergétiques de Paris qui, d’ici 2035, veut porter à 50 % la part du nucléaire dans le bouquet énergétique et éteindre 12 autres réacteurs. Le pays compte encore au total 56 réacteurs dans 18 centrales nucléaires qui génèrent environ 70% de son électricité. Seuls les États-Unis, avec 98, ont plus de réacteurs, mais la France est de loin le premier consommateur mondial d’énergie nucléaire.

LIRE AUSSI :

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media