×
google news

Un député UMP demande qu’une partie de la taxe sur les transactions financières aille aux pays pauvres

Alain Fouché, sénateur (UMP) de la Vienne, demande qu'une partie de la taxe sur les transactions financières aille aux pays en voie de développement.

Alain Fouché, sénateur (UMP) de la Vienne, demande qu’une partie de la taxe sur les transactions financières aille aux pays en voie de développement.
Alain Fouché se félicite du vote hier à l’Assemblée nationale lors du projet de loi de finances rectificative, de l’instauration de la taxe sur les transactions financières, applicable au 1er août prochain.

Une taxe qui selon les estimations rapportera 1,1 milliard d’euros par an.

Alain Fouché souhaite cependant qu’une petite partie de cette taxe – 10 à 15% – aille aux pays en voie de développement notamment pour lutter contre la famine, la lutte contre le sida et le paludisme, comme le propose d’ailleurs UNITAID.

« La France dans sa tradition de pays des droits de l’homme doit s’engager à l’International afin de réduire les inégalités », explique le député.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media