×

Découverte d’un fossile d’un monstre vieux de 480 millions d’années !

Aegirocassis benmoulae
Le Aegirocassis benmoulae
Le Aegirocassis benmoulae

Une étude révélée dans la revue Nature annonce la découverte d’un crustacé de deux mètres de long, qui parcourait les mers il y a 480 millions d’années.

Ce sont les scientifiques de l’université de Yale et d’Oxford qui ont découvert cette nouvelle espèce, baptisée Aegirocassis benmoulae, d’après le nom du chasseur de fossiles marocains Mohamed Ben Moula qui travaillait sur les fouilles. Cet animal terrifiant portait sur sa tête un réseau d’épines qui filtrait les aliments, un peu à comme le font les baleines avec leurs fanons pour filtrer le plancton, faisant de lui la plus vieille espèce connu à se nourrir de cette manière.

Cette créature « aurait été l’une des plus grandes à vivre à cette époque », d’après la zoologiste Allison Daley, une des chercheurs à avoir travailleur sur cette étude.

Aegirocassis benmoulae est issu de la famille disparue des anomalocaridides, qui auraient disparus selon les dernières connaissances scientifiques il y a 520 millions d’années. Toutefois, jusqu’alors, la majorité des anomalocaridides découverts étaient des prédateurs qui étaient tout en haut de la chaîne alimentaire, se rapprochant des requins que l’on connaît. Quant à cette espèce elle se rapproche davantage de nos baleines actuelles qui parcourent les océans, notamment pour ce qui concerne leur manière de s’alimenter avec le filtrage de l’eau.

Peter Van Roy, qui a aussi travaillé sur l’étude, a utilisé une nouvelle méthode d’analyse des fossiles qui lui a permis de modéliser le fossile en trois dimensions pour nous offrir l’image de cet animal. L’Aegirocassis benmoulae avait par ailleurs des nageoires le long de son corps, qui seraient les ancêtres de la double rangée de pattes caractéristique des arthropodes, invertébrés recouverts d’une carapace comme les crustacés, les araignées et les insectes.


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts: