×
google news

Voyager à travers l’Europe du nord : pays nordiques et baltes

Puisque la pandémie commence à s'éteindre, quel meilleur moment pour enfin explorer de nouveaux endroits ?

Des paysages infinis, une nature intacte, des lacs glaciaires, des fjords aux montagnes abruptes, des forêts, mais aussi des villes aux centres historiques complexes, des cathédrales majestueuses et des palais élégants : l’Europe du Nord ne manque de rien. Grâce aux températures estivales douces, les pays nordiques et baltes sont des destinations de vacances estivales idéales pour ceux qui recherchent une expérience inhabituelle, voire aventureuse. Puisque la pandémie commence à s’éteindre, quel meilleur moment pour enfin explorer de nouveaux endroits ?

Les villes d’Europe du Nord

Le protagoniste est la mer : de la mer du Nord à la mer Baltique, en passant par la moins connue des mers blanches. Le voyage en croisieres europe du nord pour découvrir le protagoniste du nord est sans doute le meilleur moyen. Ce n’est pas un hasard si ces côtes ont été le berceau de la civilisation hanséatique qui a dominé le commerce dans la région pendant des siècles. Fondée à Lübeck, dans le nord de l’Allemagne, la Ligue hanséatique comprenait de nombreuses villes. Parmi celles-ci figure la ville voisine de Hambourg, une ville qui, comme peu d’autres, parvient à combiner le charme de ses élégants bâtiments historiques, dont son hôtel de ville, avec la modernité de constructions plus récentes, comme l’Elbphilarmonie, sans perdre son identité de ville marchande.


Capitales scandinaves

Un peu plus au nord se trouve Copenhague, le point de rencontre entre la mer du Nord et la mer Baltique. A la fois calme et animée, la capitale danoise a mille facettes. C’est la ville des contes de fées de Handersen et de la Petite Sirène, mais aussi la ville rebelle et transgressive de Christiania. Ce n’est que dans une ville comme Copenhague que peuvent coexister à quelques kilomètres de distance des quartiers à l’âme profondément différente comme Strøget, âme commerciale de la ville, et Nyhavn, quartier caractéristique du vieux port. Parmi les attractions à visiter dans la ville, ne manquez pas non plus les palais d’Amalienborg, de Christiansborg et de Rosenborg, l’emblématique Marmorkirken et Rundetaarn, le plus ancien observatoire astronomique du continent. Les amateurs d’architecture moderne ne peuvent pas manquer la bibliothèque royale Black Diamond et l’opéra royal.

Une autre élégante capitale européenne surplombe la mer Baltique : Stockholm. La ville, fondée il y a plus de 700 ans sur 14 petites îles, compte une centaine de musée et de lieux d’intérêt historique, artistique et architectural, dont l’hôtel de ville, le palais royal et le Moderna Museet.

Mais la Suède ne se résume pas à Stockholm. C’est aussi les étendues de neige infinies de la Laponie, les forêts du Norrland, pays des élans et des grands lacs. Il y a ensuite la toundra finno scandinave, sauvage mais fragile, qui s’étend sur la Norvège, la Suède, la Finlande et la Russie. C’est ici que vous pourrez assister au spectacle naturel des aurores boréales.

Capitales des Baltique : Helsinki, Tallinn, Riga et Saint-Pétersbourg.

Lorsqu’il s’agit de villes baltes, Helsinki est un incontournable. La capitale finlandaise mérite certainement une visite, notamment pour les œuvres exposées au musée d’art Ateneum. Tallinn, sur la rive opposée du golfe de Finlande, est plus surprenante. Tallinn se distingue en effet des autres capitales d’Europe du Nord par son centre médiéval, qui témoigne de sa primauté en tant que plus ancienne capitale d’Europe du Nord. Pour admirer les flèches de la ville ancienne se mêlant à l’architecture la plus moderne et la plus innovante, la forteresse de Toompea est certainement le point privilégié.

Puis il y a Riga, une ville qui fascine par sa vieille ville colorée, Vecrīga. Les styles gothiques, baroques, médiévaux et Art nouveau des bâtiments s’ajoutent à l’Art nouveau, dont Riga a été le berceau, faisant de la capitale lettone une ville unique.

Mais sans aucun doute, le titre de reine de la Baltique est détenu par Saint-Pétersbourg. La ville construite à l’embouchure de la Neva en 1703 à l’initiative du tsar Pierre le Grand est sans doute la ville la plus européenne de Russie. Pour Piter, comme l’appellent les Russes, une grande partie de l’histoire des années 1900 est passée, c’est pourquoi vous ne pouvez pas manquer de visiter la majestueuse place du Palais, en vous promenant peut-être d’abord sur la perspective historique Nevsky. Sur cette place se dresse le Palais d’hiver, résidence d’hiver des tsars et emblème du style baroque, qui abrite aujourd’hui la collection de l’Ermitage.

Dans le centre de Saint-Pétersbourg, les lieux d’intérêt sont à quelques pas : l’église du sang versé, la cathédrale de Saint-Isaac, la cathédrale de Kazan. Il y a aussi la forteresse Pierre et Paul, le noyau originel de la ville, et le théâtre Mariinsky, qui a marqué l’histoire de la danse. Grâce à une excursion en dehors de la ville, vous pourrez ensuite visiter les merveilles de Peterhof et du palais de Catherine. Une visite à Saint-Pétersbourg en été vous permet également d’admirer la ville sous un aspect encore plus évocateur. De fin mai à début juillet, se déroulent les Nuits blanches, si chères à Dostoïevski.

Norvège : la route des fjords vers le nord

Si vous aimez l’aventure en plein air, la Norvège est l’endroit idéal pour vous. Des paysages impressionnants et des villages de contes de fées, des labyrinthes complexes de fjords avec des montagnes surplombant la mer : voilà ce qu’est la côte norvégienne, et bien plus encore. Pour la parcourir du sud à l’extrême nord, on ne peut que partir de Bergen, ancienne ville hanséatique et important centre culturel où l’on peut visiter le musée d’art de Bergen.

En remontant le courant, vous atteindrez Ålesund, la ville de l’art nouveau. Parmi les bâtiments aux couleurs pastel décorés de flèches, de dragons et de fleurs, Ålesund est une véritable perle posée au milieu des fjords. En passant par Hjorundfjorden, Geirangerfjord, Bodø, Vestfjorden, les îles Lofoten et Vågsfjord, vous arrivez à Trømso. La ville est la porte de l’Arctique, le point d’où sont parties les premières explorations du Grand Nord au début des années 1900.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media