×
google news

Ces championnats qui sont pliés… ou presque

Si le Paris Saint-Germain n’a pas encore officialisé son titre de champion, d’autres équipes européennes ont déjà sabré le champagne. C’est le cas du Bayern Munich en Allemagne et de Manchester United en Angleterre. Dans d’autres pays, le suspense n’est plus depuis plusieurs semaines.

La rédaction d’infos.fr fait le point des quatre principaux championnats du continent.

Liga

En Allemagne, le Bayern est sur une autre planète.

Le 6 avril dernier, le Bayern Munich a décroché le 23e titre de champion de son histoire, grâce à une victoire sur la pelouse de l’Eintracht Francfort (1-0). La conséquence logique d’une saison 2012-2013 exceptionnelle. Meilleure attaque et meilleure défense de la Bundesliga, la formation bavaroise n’a concédé qu’une seule défaite avant la 31e journée. Opposés samedi à Fribourg, les coéquipiers de Franck Ribéry possèdent vingt points d’avance sur le Borussia Dortmund, vainqueur du championnat ces deux dernières saisons.

En Italie, la Juve doit fournir un dernier effort. La 34e journée de Serie A doit permettre à la Juventus Turin de décrocher son second Scudetto de rang. Première au classement avec onze points d’avance sur Naples, la Vieille Dame affronte dimanche le Torino. Sachant qu’il ne restera que quatre rencontres à jouer après ce weekend, la formation d’Antonio Conte sera tributaire du résultat de son dauphin. Si le Napoli ne s’impose pas samedi à Pescara, la Juve doit s’imposer dans le derby pour mettre fin au suspense. En cas de succès des deux équipes, il faudra attendre le 35e acte pour rendre officiel le titre turinois.

En Angleterre, Manchester United est déjà aux anges. Grâce à son succès face à Aston Villa (3-0) lundi dernier, le club mancunien a obtenu son 20e titre de champion et reprit sa marche en avant, un an après avoir perdu le championnat à la dernière seconde de l’ultime journée aux dépens de Manchester City. Au classement, les Red Devils possèdent seize points d’avance sur les Citizens et affrontent dimanche Arsenal, troisième, sans la moindre pression.

En Espagne, ça se précise pour le FC Barcelone. En passe de se faire éliminer de la Ligue des champions après sa cuisante défaite face au Bayern Munich (4-0), en demi-finale aller, le Barça s’apprête à reconquérir la Liga. Avant le début de la 33e journée, l’équipe blaugrana compte un avantage de treize points par rapport au Real Madrid. Le scénario est simple. Si le club catalan l’emporte à Bilbao, le Real ne doit pas perdre deux heures plus tard contre l’Atletico, sous peine de voir le voisin madrilène offrir sur un plateau le titre de champion aux partenaires de Lionel Messi.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media