×
google news

Menès et Dugarry s’emportent contre David Beckham

De retour en France après avoir passé cinq jours en Chine pour son rôle d’ambassadeur du football chinois, David Beckham a été pris pour cible par Pierre Menès et Christophe Dugarry, qui interviennent tous les deux sur Canal+.

Pierre Menès

Devenu le nouvel ambassadeur du ballon rond en Chine, David Beckham n’a pas dérogé à sa mission avec un voyage de cinq jours à l’autre bout du monde.

Si le milieu de terrain anglais a trouvé avec la trêve internationale une période idéale pour ses nouvelles obligations médiatiques, son périple chinois n’a pas été du goût de tout le monde. Habitué à faire le buzz, le journaliste sportif Pierre Menès y est ainsi allé de son commentaire, dimanche soir le plateau du Canal Football Club.

« On nous prend pour des cons avec le discours qui dit que David Beckham est là pour l’aspect sportif », a-t-il lâché. Mais la critique la plus virulente n’est pas venue de lui, mais bien de Christophe Dugarry, consultant pour la chaîne cryptée.

« Je ne valide pas »

Ancien international tricolore, ce dernier est connu pour ne faire dans la langue de bois quand il s’agit de donner son sentiment. Au moment de réagir sur la semaine chinoise du Spice Boy, l’homme de 41 ans n’a pas caché son incompréhension, alors que le Paris Saint-Germain est déjà dans la préparation de la rencontre contre le FC Barcelone, prévue mardi prochain. « Autant j’ai loué son professionnalisme, sa conscience professionnelle, sa passion. Autant là, je ne valide pas, a-t-il reconnu. Tu ne peux pas préparer un match, le plus important de la saison, en partant une semaine en Chine. Et le message par rapport à tes coéquipiers qui s’entraînent, alors qu’il y a un collègue qui voyage ? » La réponse sera donnée sur le terrain…

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jean Claude Fedy
25 mars 2013 9 h 13 min

son avis au gros plein de soupe, on s'en fout,à reims aussi à l'entendre ils doivent se marrer!!


Contacts:

Lire aussi

Contents.media