×
google news

Un Beckham peut en cacher un autre

Partager sur Facebook

Depuis sa signature au PSG, on ne parle plus que de David Beckham, même s’il faudra encore patienter plusieurs jours avant de le voir fouler les pelouses de Ligue 1. En attendant, c’est un homonyme du célèbre footballeur, un certain… Alain Becam, qui profite pleinement de la notoriété du Spice Boy.

Alain Becam

Son nom ? Becam, Alain Becam. Il faut reconnaître que la résonance sonne juste et fait penser tout de suite au milieu de terrain anglais de 37 ans, qui a paraphé un contrat de cinq mois en faveur du PSG. C’est bien là l’un des rares rapprochements avec la star du ballon rond, même si Alain Becam joue également au football, mais à un niveau pas comparable. Défenseur central et capitaine de l’US Ivry, modeste équipe de la 11e division française, l’homme de 32 ans, conducteur d’engins dans le civil, ne connaît pas une vie aussi radieuse que l’autre Beckham. « Au niveau salaire, ce n’est pas la même chose, moi je joue gratuitement. Il n’y a pas de primes de match, a-t-il reconnu auprès du quotidien Le Parisien. Un sandwich crudités-poulet ? Je veux bien le partager. Le soir, quand je rentre chez moi, c’est en Berlingo et pas en Maserati. »

N’empêche, la venue de l’ancien joueur des Los Angeles Galaxy a pourtant changé beaucoup de choses. En effet, Alain Becam n’hésite pas aujourd’hui à profiter de son célèbre nom pour gagner en célébrité. Depuis la signature du contrat du Spice Boy au PSG, les sollicitations en tout genre n’ont pas cessé, et c’est justement pour ça qu’Alain accepte de jouer le jeu, au point de tromper son monde. « J’ai inventé plein de fois le fait que j’étais un cousin éloigné de lui, cela m’a permis de m’ouvrir quelques portes, pour le travail mais aussi pour les filles. » Sauf qu’en voulant inventer une histoire, Alain Becam s’est mis dans une situation dans laquelle il n’aurait jamais imaginé être il y a encore quelques semaines : « David m’a mis dans l’embarras, toutes les copines à qui j’ai dit que j’étais un cousin veulent maintenant le rencontrer. Il aurait mieux fait de rester à Los Angeles. » N’est pas Beckham qui veut.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Entire Digital Publishing - Learn to read again.