×
google news

Le thé aux excréments d’insectes serait bon pour la santé

Alors qu’en Europe, il s’agit d’une exception, en Asie, les autochtones sont habitués à manger des insectes de toutes sortes. En effet, la viande étant trop peu répandue dans certaines parties du monde, la consommation d’insectes s’est imposée naturellement comme une alternative.

tasse de thé

Il a été prouvé que les protéines sont essentielles au bon fonctionnement de notre corps.

Et d’après certaines études, les insectes comestibles ont un plus haut pourcentage de protéines que les produits qu’on achète habituellement dans le commerce (viande, œufs …). Mais les Chinois ont décidé d’aller encore plus loin en créant, il y a des centaines d’années, un thé aux excréments d’insectes qu’ils considèrent comme un « trésor de la culture chinoise ».

Cette boisson originale se fabrique avec des larves de mites nourries uniquement avec des feuilles de thé. Les mites en question sont élevées dans des bacs remplis de feuilles de thé humidifiées que les larves mangent. Une fois muées en mites, elles sont sorties des bacs et les excréments sont récupérés. Il faut s’armer de patience pour créer ce thé puisqu’une dizaine de kilos de thé est nécessaire pour produire un seul kilo d’excréments.

Selon certains chercheurs, cette boisson aurait des vertus nombreuses avec notamment une action positive sur le cholestérol et l’hypertension rénale. En plus, ce thé très spécial permettrait à de nombreuses bactéries importantes de la flore intestinale de se développer, telle que Lactobacillus bulgaricus par exemple, tout en empêchant la multiplication d’autres microbes nuisibles comme les staphylocoques dorés. Pour acheter ce thé, comptez entre 40 et 500 euros en fonction de la dose souhaitée.

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
[email protected] d'exploitation
25 février 2013 18 h 54 min

Les chinois seront toujours surprenant… Je suis d’accord pour commencer à intégrer les insectes dans notre alimentation courante pour toutes les protéines qu’ils nous offrent à la limite, mais si on en vient à manger/boire des excréments… je ne suis plus de la partie


Contacts:

Lire aussi

Contents.media