×
google news

Mort de Cédric Chouviat : une nouvelle expertise médicale

Hospitalisé dans un état critique, il est déclaré mort le 5 janvier.

Mort de Cédric Chouviat : une nouvelle expertise médicale

Une nouvelle expertise médicale confirme la responsabilité des policiers dans la mort du livreur Cédric Chouviat, survenue en 2020, à Paris.

Mort de Cédric Chouviat : une nouvelle expertise médicale confirme la responsabilité des policiers

Dans ce document daté du 8 janvier, les cinq experts médicaux mandatés par le juge retiennent comme cause du décès une « association simultanée de plusieurs facteurs » découlant des gestes d’interpellation ayant « abouti à une privation très rapide d’oxygène au cerveau ».

La victime a dit neuf fois « j’étouffe » en treize secondes aux policiers, avant de faire un malaise.

Le père de famille de 42 ans avait été plaqué au sol le 3 janvier 2020 avec son casque de moto sur la tête lors d’un contrôle policier près de la tour Eiffel, provoquant son malaise.

Hospitalisé dans un état critique, il est déclaré mort le 5 janvier.

Un étranglement par l’arrière

Pour les experts, c’est bien au sol que la mort de Cédric Chouviat s’est jouée : le mouvement d’avant en arrière de l’« avant-bras passé sous le menton » aurait engendré un « écrasement mécanique de la trachée » et de la « carotide ».

La victime a dit neuf fois « j’étouffe » en treize secondes aux policiers

Trois des quatre policiers qui ont participé à ce contrôle quai Branly ont été mis en examen en juillet 2020 pour « Homicide involontaire« , tandis qu’une quatrième policière a été placée sous le statut moins incriminant de témoin assistée.

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Emmanuel
10 février 2022 13 h 08 min

C’est un homicide volontaire quand on écrase volontairement la trachée de quelqu’un.
Cette police va encore s’en sortir…. La vengeance du peuple sera terrible

Lire aussi

amies à Paris
Société

Vacances d’été 2022: les Français motivés!

17 juin 2022
Alors que les restrictions liées à l'épidémie de Covid-19 s'allègent en France et dans le monde, les Français sont bien déterminés à s'offrir de vraies grandes vacances cette année. Selon les…
Contents.media