×
google news

Quelles sont les personnalités politiques qui vapotent ?

macron

Bien souvent, les femmes et les hommes politiques voient leurs faits et gestes scrutés sous toutes les coutures. Certaines personnalités politiques ont des mauvaises habitudes, qu’elles tentent de cacher, ou pas. Parmi ces petites manies, il y a le fait de vapoter avec une cigarette électronique, un dispositif pouvant être utilisé dans le cadre de l’arrêt du tabac.

Emanuel Macron

Le président de la République française vapote ! S’il reste très discret sur cette habitude, Emanuel Macron est apparu en photo avec une cigarette électronique à la main. La photographie en question montre le président dans une tenue confortable, dans un style faussement négligé, avec une barbe de trois jours et un sweat à capuche. Un moment relax à l’Élysée qui a été figé par Soazig de la Moissonnière, sa photographe officielle. Parue lors de la campagne de l’élection présidentielle 2022, cette photo montre un côté volontairement décontracté d’Emmanuel Macron.

Elisabeth Borne

Chez la Première ministre, Elisabeth Borne, la discrétion n’est pas franchement de rigueur ! Elle n’a pas pu s’empêcher de vapoter, entre autres, lors d’une séance à l’Assemblée. Des faits qui lui ont été reprochés, puisqu’il est formellement interdit d’utiliser un appareil de vapotage ou de fumer dans un lieu public et dans les lieux de travail fermés et couverts à usages collectifs. Avant d’être nommée Première ministre, Elisabeth Borne était pourtant ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion. Un paradoxe qui n’a pas manqué de surprendre les députés ! Pour rappel, si les cigarettes électroniques peuvent être efficaces pour arrêter de fumer chez certaines personnes, leur utilisation est règlementée et expose à des amendes en cas de non-respect de la loi.

Olivier Véran

Alors ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran s’est, lui aussi, autorisé quelques libertés en vapotant à l’Assemblée Nationale. En septembre 2019, il avait tenu des paroles pro vape dans une interview donnée au média Le Journal du Dimanche. Olivier Véran, médecin neurologue de profession, avait à ce moment là déclaré “je prédis qu’à terme, le vapotage sera considéré comme un outil de sevrage du tabac et ira de pair avec un remboursement”.

Marine Lepen

Depuis 2013, Marine Lepen est accro à la cigarette électronique. La présidente du Rassemblement national (RN) a arrêté de fumer grâce à la vape selon ses dires, mais n’a visiblement pas réussi à se débarrasser de son addiction à la nicotine puisqu’elle continue de vapoter. Elle n’hésite pas à le faire en public, parlant ouvertement de son parcours avec la cigarette, puis sa version électronique.

Jean-Louis Borloo

L’ancien député et ministre Jean-Louis Borloo était un gros fumeur. Du moins, jusqu’à ce qu’il contracte une pneumonie et souffre de complications l’obligeant à quitter ses mandats en 2014 ! À partir de cette époque, il n’a pas été rare de le voir en train de vapoter, lui qui fumait auparavant jusque dans son bureau.

Si la cigarette électronique fait encore l’objet de méfiance, notamment de la part des professionnels de la santé, elle semble mieux perçue par le grand public que le tabac, qui cause la mort de 75 000 personnes en France par an. Si les politiciens qui fument sont mal vus, il apparaîtrait que l’opinion publique soit moins sévère envers ceux qui ont adopté la vapoteuse. L’utilisation de cette dernière reste néanmoins interdite dans les lieux publics, même si certains politiciens et certaines politiciennes ne respectent pas ces interdictions. Il convient également de rappeler que son utilisation est réservée aux anciens fumeurs. Les mineurs n’ont quant à eux pas le droit d’acheter de produits liés au vapotage, tout comme les produits au tabac.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

Contents.media