×
google news

Attal utilise l’IA pour simplifier l’administration

Gabriel Attal, lors de sa visite à la maison France Services de Sceaux (Hauts-de-Seine) suivie de la huitième réunion du comité interministériel sur la transformation publique, a dévoilé le plan de son gouvernement pour la modernisation et le processus de simplification de l’administration publique d’ici 2024.

L’accent a été mis sur l’utilisation croissante de l’intelligence artificielle (IA) en servant les usagers et le secteur public. Gabriel Attal a annoncé le lancement d’une IA « souveraine » de conception française, surnommée « Albert ». Il a affirmé que nous devons être maîtres de l’IA plutôt que d’être subjugués par elle. Selon lui, l’IA pourrait être une opportunité pour réintroduire une dimension humaine auprès des services publics, en allégeant la charge de travail du personnel en particulier.

M. Attal a révélé que l’administration des impôts s’apprête à utiliser une IA pour formuler des réponses aux 16 millions de requêtes en ligne reçues chaque année. Ces réponses seront ensuite vérifiées et approuvées par des agents. De plus, 4000 projets écologiques, déposés annuellement auprès des directions régionales de l’environnement, seront désormais pré-évalués par une IA. Cela inclut des projets de parcs éoliens et d’aménagements urbains.

L’IA sera également utilisée, dès la fin de l’année, pour automatiser la transcription d’audiences judiciaires, le dépôt de plaintes et les rapports médicaux. Elle contribuera également à la détection d’incendies de forêts et à la gestion des ressources humaines des fonctionnaires. Gabriel Attal a assuré que l’IA s’occuperait des tâches fastidieuses, laissant le personnel public libre pour interagir avec nos citoyens.

Il a également mentionné qu’à partir de septembre, les bourses scolaires seraient versées automatiquement.

Dans le but de « débureaucratiser la France », Gabriel Attal a mis en place plusieurs mesures pour faciliter la vie quotidienne des citoyens français à tous les niveaux. Ce projet a commencé au début de l’année, suite à la crise agricole.

L’une des principales annonces du Premier ministre concerne une simplification pour les parents d’élèves bénéficiaires de bourses scolaires. Pour lutter contre la non-utilisation des droits sociaux, le gouvernement utilisera les données fiscales à partir de la rentrée scolaire de septembre pour offrir directement une bourse scolaire aux 1,5 million de familles éligibles, sans qu’elles n’aient besoin d’effectuer de démarche spécifique, a souligné le Premier ministre. Il a déclaré que c’était « un pas de plus vers la solidarité à la source ». Gabriel Attal a aussi informé que les formulaires d’inscription à l’école seront pré-remplis à partir de septembre et pour toute la scolarité des enfants.

Avant la fin de l’année, trente services publics importants, tels que France Travail, la CAF, la police nationale et l’administration fiscale, atteindront l’objectif de répondre à 85 % des appels téléphoniques. De plus, à partir de l’année prochaine, les demandes de prime d’activité seront également pré-remplies afin de réduire le temps nécessaire et éviter les erreurs.

Face à l’augmentation des acronymes administratifs, il a également prévu de mener un audit, ministère par ministère, pour examiner tous les contenus en ligne et les formulaires dans le but de rendre le langage administratif plus « compréhensible et accessible ».

Enfin, le Premier ministre a confirmé que la procuration de vote en ligne, qui sera possible lors des prochaines élections européennes, sera étendue à d’autres élections. En outre, 300 maisons supplémentaires « France Services » seront ouvertes d’ici 2026.

Le premier ministre a récemment proclamé la fin de la nécessité annuelle de vider les piscines municipales, soulignant que c’était une mesure sans importance par rapport aux contrôles des opérateurs et des agences de santé régionales. Il l’a également qualifiée d’absurde compte tenu des objectifs écologiques et de la préservation essentielle de l’eau, tandis qu’elle imposait aussi une charge financière aux municipalités. Par ailleurs, il a déclaré que les municipalités seraient à présent en mesure de soumettre leurs demandes de subventions en ligne, et que le volume des dossiers ainsi que le nombre de documents justificatifs seraient réduits afin de faciliter le travail des élus.

Concernant le désir du gouvernement de rétablir les services publics au sein des territoires, le premier ministre a annoncé l’implantation de 300 nouveaux centres France Services d’ici 2026, portant leur nombre total à 3 000 sur l’ensemble du territoire français. Il a également annoncé l’extension des services proposés par ces centres, incluant les procédures liées à l’Urssaf et les procédures Agirc-Arrco pour la retraite complémentaire. De plus, le gouvernement s’engage à réduire de 75% les dépenses en conseil externe de l’Etat sur une période de trois ans.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1506
Politique

« Macron prêt à débattre avec Le Pen »

25 mai 2024
Emmanuel Macron, Président de la France, s'est exprimé dans une interview avec Le Parisien, paru le samedi 25 mai, sur sa volonté de débattre avec Marine Le Pen, la présidente…