×
google news

Le sport féminin enfin à l’honneur

calcio-femminile

C’est suffisamment rare pour que cela soit souligné, mais le weekend dernier, dans le monde toujours très masculin du sport, les femmes étaient à l’honneur. Avec le même jour, la fin du Tour de France femmes au sommet de la désormais ultra-populaire Planche des Belles Filles et la finale de l’Euro 2022 de football entre l’Angleterre et l’Allemagne, diffusé en prime-time dans la plupart des pays européens, comme en France sur TF1 et Canal+, l’occasion était en effet belle d’enfin traiter d’évènements sportifs féminins avec la même ferveur et le même sérieux que ceux des hommes.

2 rendez-vous réussis

Cela avait déjà démarré une semaine plus tôt, avec le lancement du Tour féminin le jour-même de la fin de celui des hommes. France Télévisions a rempli son rôle en diffusant toutes les étapes sur France 3, même si celles-ci n’étaient pas retransmises en intégralité, faisant manquer des moments importants comme lors de la 7ème étape, et que les commentateurs stars de France 2 que sont Alexandre Pasteur et Laurent Luyat n’étaient pas de la partie, au contraire de Laurent Jalabert, toujours là en tant que consultant. Les audiences ont tout de même été au rendez-vous, avec une moyenne de 2,1 millions de téléspectateurs par étape (et même 3,3 pour la dernière), auxquelles s’ajoute le grand monde sur les bords de route, un public clairement satisfait de voir le Tour passer près de chez eux, qu’il soit masculin ou féminin.

cicliste

Dans le même temps, l’Euro féminin de football attirait les téléspectateurs, et notamment les matches de l’équipe de France qui se hissait pour la première fois de son histoire jusqu’au stade des demi-finales, malheureusement vaincue par une Allemagne clairement supérieure. Et la finale voyait plus de 87 000 supporters garnir Wembley pour le sacre des Anglaises à domicile, soit un record pour un match de l’Euro, hommes et femmes confondus, puisque la précédente marque remontait à la finale de l’Euro masculin 1964 entre l’Espagne et l’URSS jouée devant 79 115 personnes.

Mais cette exposition reste exceptionnelle

Ce bilan plus que positif pourrait toutefois être atténué par quelques chiffres, comme les audiences nettement supérieures de l’Euro masculin 2021 ou le fait que le Tour femmes ne durait qu’une semaine contre 3 pour celui des hommes. Mais c’est surtout la rareté d’une telle semaine, où les femmes sont plus mises en avant que les hommes dans le domaine sportif, qui doit nous faire relativiser. La place des femmes dans le sport est toujours à la marge, aussi bien dans les grandes instances que sur les télévisions. Un pourcentage illustre le mieux ce problème, c’est celui de la couverture télévisée des compétitions sportives féminines aux Etats-Unis, qui ne s’élève qu’à 5,4% en 2019. Et si on enlève les quelques compétitions majeures que sont la Coupe du Monde de football et les Jeux Olympiques, les sportives sont quasiment invisibles à la télévision.

Un seul sport fait encore et toujours figure d’exception, c’est celui du tennis. Grâce à des grandes stars comme Serena Williams, le tennis féminin, au moins lors des Grands Chelems, bénéficie désormais d’un traitement quasi-identique à celui des hommes même si, encore, le format en 2 sets gagnants pour les femmes contre 3 pour les hommes tend à minimiser leur temps d’exposition (les matches étant plus courts). Le tennis reste toutefois la locomotive du sport féminin, et cela se retrouve aussi par exemple sur les sites de paris sportifs où l’on peut facilement parier sur la gagnante du futur US Open, alors qu’il est beaucoup moins évident de pouvoir placer des paris sur la prochaine saison de D1 française de football féminin (compétition pourtant en forte avancée médiatique).

atleta-francese

Un manque de moyens évident

D’énormes progrès restent ainsi à faire pour le sport féminin, aussi bien dans les diffusions de celui-ci que dans son développement. Les différences de niveau criantes entre certaines coureuses du Tour de France, la faiblesse de certaines sélections nationales à l’Euro, voire même l’instabilité du tennis féminin où les championnes sont rares à dominer pendant longtemps, sont autant d’éléments problématiques, mais uniquement dus à un investissement trop faible de la part des partenaires financiers et à un manque de pouvoir des fédérations ; des problèmes qui peuvent donc se régler avec une forte volonté politique.

Une fois le niveau général plus important, et une fois que les commentateurs se pencheront plus sur la technique et la force physique de ces femmes que sur leur esthétique ou leur vie de famille, alors le grand public changera aussi son point de vue sur les sportives et sera tout aussi intéressé à l’idée de regarder une compétition féminine que masculine. Le chemin est encore long, mais ce week-end fut un premier pas important en direction du moment où hommes et femmes seront tous deux considérés pareils, à savoir des athlètes capables d’incroyables performances et de nous faire ressentir les plus intenses émotions, qu’importe leur sexe.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

pexels daniel frank 2248713 1
Cyclisme

3 circuits VTT pour les beaux jours

14 avril 2022
Voici 3 circuits riches en paysages et en sensations, à réaliser en solo ou en groupe, que ce soit en quelques heures ou en plusieurs jours.
Contents.media