×
google news

Covid-19: Castex estime une sortie de crise plus « progressive »

Le premier ministre a esquissé mardi son " déconfinement bis ", devant les députés.

Covid-19 Castex sortie de crise progressive
le premier ministre a esquissé mardi son «déconfinement bis», devant les députés.

 » Peut-être que nous avons déconfiné un peu trop «  à partir de mai, a concédé Jean Castex face à la deuxième vague de l’épidémie de Covid-19. Jusqu’en octobre,  » peut-être aussi que le peuple français a cru que cette épidémie était derrière nous, et que les gestes barrières n’ont pas été respectés avec suffisamment de zèle « , a-t-il poursuivi à l’Assemblée nationale.

La deuxième vague du Covid-19

En considérant la possibilité d’une deuxième vague et d’un reconfinement était  » prévue, anticipée « , a affirmé Castex , répétant à plusieurs reprises ne cesser de se référer à la  » littérature «  scientifique.

Avec cette gestion  » plus dans la durée  » au contraire d’un stop-and-go, le premier ministre rêve d’ouvrir une  » perspective jusqu’à l’été prochain au moins. Si les vaccins produisent tous leurs effets, qu’il n’y a pas de difficulté et qu’on est débarrassé de cette affaire, j’en serai le plus heureux  » , a-t-il affirmé.

La position du government est clairement difficile dans cette situation: entre la préparation d’une campagne de vaccin et les fêtes de Noël en approchant, moment important pour l’économie du pays.

1er décembre : réouverture des commerces ?

Alors que le ministre de l’Économie plaide pour une réouverture des commerces non-essentiels le 27 novembre plutôt que le 1erdécembre, le premier ministre n’a pas exclu une telle mesure fin novembre : il a évoqué une échéance autour du 1er décembre, si l’amélioration de la situation sanitaire se confirme. En se gardant bien de préciser une date.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Emmanuel Macron
Politique

Emmanuel Macron regagne la confiance des Français

25 septembre 2021
Le regain de crédibilité pourrait être interprété comme le désir d’une certaine partie de la population à un recadrage de la politique française par rapport à la reculée de sens…
loading...
Contents.media