×
google news

Facebook : 1 dollar de salaire annuel pour Mark Zuckerberg

Alors que Mark Zuckerberg a gagné près de 2 millions de dollars en 2012, le créateur de Facebook a accepté de réduire son salaire à 1$ symbolique.

Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook

Un document boursier publié il y a quelques jours sur le réseau social dévoile le salaire de Mark Zuckerberg sur l’année 2012 : 1,99 million de dollars.

Cela représente une augmentation de 17% par rapport à l’année précédente.

Ce document indique également qu’une grande partie de ce chiffre (1,20 million pour être précis) correspond à des avantages en nature : ce sont surtout des voyages en avion privé réalisés pour des raisons personnelles que Facebook a payé pour garantir la sécurité de son fondateur.

Rassurer le marché en temps de crise

Mais on sait également que Mark Zuckerberg n’avait pas le salaire le plus élevé de l’entreprise, et en 2013, il aura sans doute le plus faible. Le PDG et actionnaire principal de Facebook a en effet décidé de s’octroyer que 1 dollar de salaire cette année.

En quelques mois, au fur et à mesure de la dégringolade de l’action en bourse, Mark Zuckerberg a vu sa fortune se réduire fortement. Elle est passée de 19,3 début 2012 à 13 milliards de dollars aujourd’hui. Il s’adapte donc au temps de crise.

Sa « seule » rétribution se fera donc par les actions Facebook qu’il possède. On ne se fait donc pas de soucis pour lui. Car Mark Zuckerberg détient 29,3 % du groupe Facebook et il a été classé cette année à la 66 ème place dans le classement annuel des milliardaires du magazine Forbes.

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ben@actu ados
29 avril 2013 17 h 05 min

Va-t-on le faire passer pour quelqu’un pour qui l’argent ne compte pas alors qu’il est payé des milles et des cents grâce aux dividendes des actions?
Je pense que c’est un acte normal, il protège son entreprise et par la même occasion il protège tous ses employés.


Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media