×
google news

Buzz : entretien avec le créateur de françois-tacravate.fr

Partager sur Facebook

Les images avaient fait le tour du monde : fraîchement élu Président de la République, la cravate de travers de François Hollande a fait aussi couler beaucoup d’encre… Certains sont même allés plus loin en lui dédiant un site internet : francois-tacravate.fr ! Entretien avec son créateur, Bastien Uranga.

francois-tacravate.fr

Bonjour, comment vous est venue cette idée ?

L’idée m’est venue lors de la campagne présidentielle où il avait souvent la cravate de travers et j’en ai eu une confirmation lors de la cérémonie d’investiture. En effet, sur la photo qui a été divulguée par tous les médias, on le voit arriver sur le tapis rouge avec la cravate complètement de travers.

Étant passionné de politique et étant étudiant en informatique, je me suis dit que je pourrais faire quelque chose qui mêle les deux en partant sur un site humoristique. J’ai donc créé le site et mis en ligne les photos. Pour infos : ce ne sont que des photos officielles, je les prends sur le site de l’Élysée.

Avez-vous repéré d’autres personnages publics qui avaient ce même travers ?

Il est déjà arrivé que d’autres personnes portent leur cravate de travers depuis l’élection de François Hollande (J-M Ayrault, J-P Bel et F. Hollande ont tous les trois la cravate de travers !). À part ce genre de photos assez rare, je n’ai pas remarqué grand-chose d’autre.

Il y a-t-il un but derrière tout cela ou est-ce seulement pour s’amuser ?

Le but premier est de faire rire les gens. Mais si j’arrive à faire que François Hollande se mette à porter sa cravate droite, je pense que j’aurais réussi une belle chose !

Le Figaro affirme que vous seriez un « jeune militant proche de l’UMP ». Est-ce du militantisme ou simplement un site à vocation humoristique ?

Je comprends que l’on puisse penser que le site est là uniquement pour critiquer le Président. Mais il n’y a aucune critique derrière mon site. Le site a été créé pour faire rire les gens, de droite comme de gauche, et pour faire le constat que la cravate de François Hollande est souvent de travers, c’est tout. Certains internautes y voient une critique du pouvoir en place, et j’en suis désolé. J’insiste : l’objet du site n’est absolument pas celui-là.

Concernant Le Figaro, ils ont écrit deux articles sur leur site concernant mon site. Le plus récent a été écrit après qu’un de leur journaliste m’ait contacté. Le tout premier, où il est écrit que je suis un « jeune militant proche de l’UMP », a été écrit sans même me contacter. Le journaliste a donc tiré des conclusions un peu hâtives, uniquement en regardant le site internet. Le sujet touchant à la politique, il s’est cru obligé de faire un lien avec l’UMP et de placer son créateur dans la case « militant », ce qui est faux : je ne suis absolument pas encarté… Et la question n’est pas là.

Est-ce votre premier coup d’essai ? Comptez-vous lancer d’autres sites web du même type ?

A la demande de mes abonnées sur Twitter, j’ai lancé le site « François, ta manche ! » (http ://www.francois-tamanche.fr).

Il y a beaucoup de cravates de travers sur votre site. Cela vous prend-il beaucoup de temps à gérer et mettre à jour ?

Cela me prend environ 15 minutes par jour. Certains vont à la piscine ou courir pendant deux heures toutes les semaines. Moi, je mets à jour mon site !

Quel conseil donneriez-vous au président pour résoudre ce problème de cravate ?

Au G20, il avait utilisé une pince a cravate, puis ne l’a pas remise. Le premier Ministre belge, Elio Di Rupo, porte quant à lui un nœud papillon. Peut-être une bonne alternative ?

Grande question : penche-t-elle vraiment toujours à droite ? Ou faites-vous une sélection ?

Je ne fais aucune sélection. C’est un fait : la cravate de François Hollande penche très souvent très souvent à gauche, sur sa droite.

François Hollande, cravate de travers


Contacts:
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Leggi anche

Entire Digital Publishing - Learn to read again.