×
google news

Après le cannabis, l’ecstasy bientôt légalisé en Hollande ?

Des pilules d'ecstasy

Une boutique à Amsterdam va proposer de (fausses) pilules d’ecstasy afin de sensibiliser la population sur la nécessité de dépénaliser cette drogue.

Vous pensiez que la Hollande ne pouvait être encore plus clémente ou progressive dans sa politique sur les drogues ? Il semblerait que cela soit possible.

C’est en tout cas ce que demandent des militants de la branche jeunesse du parti Dutch Liberal Democrats, les libéraux démocrates hollandais. Durant une journée, ils vont ainsi ouvrir la toute première boutique au monde de vente de MDMA afin de sensibiliser la population sur les méfaits de la prohibition.

Avec ce magasin qui ouvrira ce lundi à 10 heures à Amsterdam, l’intention de ce parti politique est de démontrer pourquoi la réglementation est mieux que de laisser la distribution de ces produits à des revendeurs illégaux dans les rues de la ville et des autres villes du pays. Cependant, les pilules qui seront vendues dans ces boutiques ne seront que des placébos, ceci afin de rester dans le cadre de la loi actuelle.

Sur le site du parti, on peut lire que « nous pourrions empêcher les mineurs d’en acheter, s’assurer qu’il n’y a pas surdose dans les pilules et éduquer les gens sur les moyens de minimiser les risques liés à l’usage d’ecstasy ».

Ouvert seulement pour cette journée, le magasin vise à ouvrir le débat auprès du parlement sur la dépénalisation du MDMA, dans l’espoir que cela puisse éduquer les Hollandais sur les dangers de l’utilisation de cette drogue et donc sur la nécessité de la réglementer. Le parti nécessite au moins 40 000 signatures d’une pétition pour que la question soit traitée au parlement néerlandais.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media