×
google news

Joggeuse disparue en Mayenne retrouvée : elle a fui un ravisseur 

« C’est un très gros soulagement pour elle et pour la famille. Elle a été retrouvée dans un kebab rue Gambetta ».

Joggeuse disparue en Mayenne retrouvée : a fui un ravisseur 

La joggeuse de 17 ans qui avait disparue le soir du 8 novembre a été retrouvée après 24 heures de recherches. Retrouvée dans un kebab de Sablé-sur-Sarthe, la jeune fille a déclaré avoir « échappé à un ravisseur ».

Retrouvée la joggeuse disparue lundi en Mayenne

24 heures après sa disparition, la joggeuse de 17 ans a été retrouvée vivante à Sablé-sur-Sarthe (Sarthe), mardi 9 novembre. C’est ce qu’a annoncé Céline Maigné, procureur de la République de Laval.

« La gendarmerie a été avisée et confirme la découverte, vivante, de la jeune fille disparue hier. Celle-ci va être médicalement prise en charge pour s’assurer de son état de santé », a annoncé Céline Maigné, ajoutant que les investigations « vont se poursuivre pour préciser son emploi du temps de cette dernière journée ».

La joggeuse avait « échappé à un ravisseur »

La jeune fille a été retrouvée dans un kebab à Sablé-sur-Sarthe, à 10 km de son lieu de disparition. Les propriétaires du magasin ont alerté la police après l’avoir vue.

« C’est un très gros soulagement pour elle et pour la famille. Elle a été retrouvée dans un kebab rue Gambetta », a indiqué à l’AFP le maire de Sablé-sur-Sarthe, Nicolas Leudière.

La fille a été retrouvée ensanglantée et « sous le choc ». Elle a dit aux officiers qu’elle avait « échappé à un ravisseur ». Elle devrait être interrogée beaucoup plus longuement dans la journée.

Enquête pour « enlèvement et séquestration »

Une enquête pour « enlèvement et séquestration » a été ouverte quelques heures avant la découverte de la jeune fille, mobilisant quelque 200 militaires pour tenter de la retrouver.

En attendant, 100 gendarmes sont toujours mobilisés, dont la gendarmerie scientifique, pour poursuivre l’enquête judiciaire et la recherche de nouveaux éléments, mais aussi pour sécuriser certains lieux comme le domicile des parents.

Leur nombre peut augmenter en fonction de l’enquête en cours.

« Cette qualification d’enlèvement et séquestration est punie d’une peine délictuelle dans l’hypothèse où l’auteur des faits libère volontairement et rapidement la personne retenue », a déclaré en fin d’après-midi la procureure devant la presse, semblant s’adresser à un éventuel ravisseur.

Cependant, le procureur a précisé que les « premiers éléments recueillis » ne permettaient « en l’état d’écarter aucune piste, qu’elle soit criminelle, accidentelle ou de fugue ».

« Parce que j’ai eu très peur »

La nouvelle de la découverte a ravi non seulement la famille, mais aussi tous les villages de la région.

« Je ne saurais pas vous dire ce que ça me fait, tellement je suis heureuse, soulagée, parce que j’ai eu très peur », a réagi avec une émotion une habitante de Sablé-sur-Sarthe, la ville voisine où la jeune fille a été retrouvée.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media