×
google news

Didier Raoult: épidémies en raison de frontières ouvertes

Le professeur Didier Raoult a été invité par Laurence Ferrari dans la Matinale de CNEWS.

Didier Raoult
Didier Raoult

Didier Raoult, directeur de l’IHU Méditerranée Infection, a parlé des variantes et de leurs causes possibles dans la Matinale de CNEWS.

Didier Raoult: épidémies en raison de frontières ouvertes

Le professeur Didier Raoult est le directeur de l’IHU Méditerranée Infection.

Il a été invité par Laurence Ferrari dans la Matinale de CNEWS.

Il a toujours admit, dès juillet 2020, la possibilité d’une nouvelle épidémie. Didier Raoult parlait déjà de variants, même si personne ne parlait de variant.

«Au mois de juillet (2020, ndlr), en regardant tous les jours l’évolution des cas, j’ai immédiatement émis hypothèse qu’il s’agit d’une nouvelle épidémie. Et effectivement, c’était le premier variant, alors qu’à l’époque personne ne parlait de variant. Il a fallu attendre le mois de novembre que les Anglais le dise».

En plus, il a déclaré qu’à son avis, les épidémies qui ont suivi et les personnes qui ont attrapé la variante étaient la faute des frontières ouvertes. «Ceux qui ont vécu ces épidémies successives sont ceux qui ont les frontières ouvertes», il a affirmé.

Les épidémies successives

«La deuxième épidémie venait d’Afrique, puis la troisième, « Marseille-2 », d’Espagne, et celle qui a suivi, « Marseille-4 », venait d’Eure-et-Loir», de l’élevage de visons, a declaré Didier Raoult.

Enfin, il dit que c’est cette dernière épidémie «qui nous a fourni une épidémie européenne absolument considérable».

Il affirme que l’immunité collective n’existe pas, il n’y croit pas. Cela est dû au fait que les variantes font muter le virus et qu’il n’est donc pas possible d’exister.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media