×
google news

Les sénateurs ont reçu le texte de loi anti-maltraitance animale

Le projet de loi prévoit aussi l'interdiction des élevages de visons pour en prélever leur fourrure.

animal de cirque

La lutte contre la maltraitance animale va-t-elle s’accélerer ? C’est l’objectif d’un texte de loi présenté au sénat après avoir été adopté à la quasi-unanimité par l’Assemblée Nationale.

Vers une loi anti-maltraitance

L’origine de cette loi est de lutter contre les abandons d’animaux de compagnie, notamment en intensifiant les contrôles avant achat dans les animaleries.

Les acheteurs devront disposer d’un certificat de connaissance des soins et des démarches avant de devenir propriétaires d’un animal de compagnie. Le projet de loi prévoit aussi l’interdiction des élevages de visons pour en prélever leur fourrure.

Une loi anti-maltraitance remaniée ?

Un autre aspect du texte n’a pas été approuvé par les sénateurs. Il concerne la captivité d’animaux sauvages dans les cirques et les delphinarium. Si la première version prévoyait simplement l’interdiction de la captivité de fauves, d’éléphants et de dauphins dans ces établissements, les sénateurs ont amendé le texte de loi.

Ces derniers proposent à la place la rédaction de nouvelles réglementations pour assurer de meilleures conditions de vie à ces animaux et une liste plus limitée des animaux pouvant être détenus en captivité. Une modification qualifiée de « compromis » qui a déplu à la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili, à la SPA et à la Fondation Brigitte Bardot.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media