×
google news

Covid-19, moitié de la France déclarée zone rouge

Partager sur Facebook

Covid-19 : 55 départements sont désormais en "zone de circulation active du virus".

meurthe-et-moselle
meurthe-et-moselle en zone rouge : interdictions

La majeure partie de la France est désormais déclarée zone rouge à cause du covid-19.. En particulier, certains départements ont été classés en zone rouge après la publication d’un nouveau décret au Journal officiel le dimanche 20 septembre.

Covid-19 en France : les départements en zone rouge

55 départements sont désormais en « zone de circulation active du virus »: l’Aveyron, le Calvados, le Doubs, l’Eure, le Gers, l’Indre-et-Loire, la Marne, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Saône-et-Loire, le Tarn, la Vienne, le Territoire de Belfort, le Pas-de-Calais, du Maine-et-Loire, de la Loire-Atlantique, de l’Ille-et-Vilaine, des Pyrénées-Atlantiques, du Tarn-et-Garonne, des Pyrénées-Orientales, de l’Aude, de l’Ain, du Puy-de-Dôme, de la Loire, et de l’Isère. La Guyane et Mayotte, en état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 octobre, passent aussi en rouge.

Les 28 autres départements qui étaient déjà en zone de circulation active sont : Corse-du-Sud, Haute-Corse, Côte-d’Or, Nord, Bas-Rhin, Seine-Maritime, La Réunion, Paris, Seine-Saint-Denis, Hauts-de-Seine, Essonne, Yvelines, Seine-et-Marne, Val-de-Marne, Val-d’Oise, Bouches-du-Rhône, Rhône, Gironde, Haute-Garonne, Hérault, Gard, Var, Alpes-Maritimes, Sarthe, Guadeloupe, Martinique, Guyane.

Le passage à une « zone de circulation active » est lié à plusieurs indicateurs, explique le Ministère de la Santé sur son site : « Le taux d’incidence, la pression hospitalière, le nombre d’examens effectués, le taux de positivité test, l’évolution du nombre de clusters« . La classification permet une augmentation de la capacité de dépistage et un renforcement des mesures pour enrayer la progression du virus.

Covid-19, fermetures de classes systématiques: les règles

Malgré l’augmentation des contaminations, à partir du mardi 22 septembre en France dans les écoles maternelles et primaires, il ne sera plus procédé à la fermeture systématique d’une classe sous les trois cas d’élèves positifs au Covid-19. C’est le ministère français de l’éducation qui l’a annoncé, précisant que la mesure ne concernera pas les écoles secondaires et les lycées. Si un élève se révèle positif, les cours pourront toutefois se poursuivre pour le reste de la classe, qui n’est plus considérée comme une série de cas à risque potentiel.

Jusqu’à présent, les élèves qui avaient été potentiellement en contact avec l’enfant positif ne pouvaient rentrer à l’école qu’après un test négatif effectué sept jours après le dernier contact présumé avec le compagnon infecté. Le protocole pour l’identification des personnes en contact avec le cas positif, leur isolement éventuel, la fermeture éventuelle d’une classe ou même d’une école entière sera appliqué avec au moins trois cas confirmés dans la même classe provenant de familles différentes.

L’enseignant de maternelle ou d’école primaire qui a utilisé un masque et a été placé à proximité d’un élève positif et non protégé par un masque ne doit pas s’isoler. Une décision qui reflète l’avis du Haut Conseil de la santé publique français selon lequel les enfants « sont peu exposés au risque de contracter des formes graves et peu actives dans la transmission du Coronavirus« . En France, 89 établissements scolaires, publics et privés, sont fermés pour cause de contagion, sur un total de 61 500.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Entire Digital Publishing - Learn to read again.