×
google news

Sortie « organisée » de l’état d’urgence sanitaire

Partager sur Facebook

La France met fin à l’état d’urgence sanitaire qui a limité certaines libertés publiques pendant de nombreux mois, mais invite à la prudence. Le Coronavirus n’a pas disparu.

Sortie organisée état d'urgence sanitaire
L’état d’urgence sanitaire avait été prolongé jusqu’au 10 juillet

Jeudi soir, malgré les réserves, le Parlement a définitivement voté et adopté le projet de loi pour le désengagement organisé de l’état d’urgence sanitaire en France.

Feu vert au Parlament: sortie organisée de l’état d’urgence sanitaire

L’état d’urgence sanitaire, entré en vigueur le 24 mars face à l’épidémie de Covid-19, avait été prolongé jusqu’au 10 juillet par le Parlament avec un dernier vote à l’Assemblée. Le texte a été approuvé par 50 voix contre 12 et une abstention, avec l’appui des élus. La décision a été prise malgré les avis opposé. L’opposition a défini la loi comme un prolongement en « trompe-l’œil » du régime d’exception.

Ce que prévoit le texte

Le gouvernement a décidé de mettre fin à l’état d’urgence qui a limité certaines libertés publiques. Sauf pour la Guyane et Mayotte où il sera prolongé « jusqu’au 30 octobre inclus ». En raison de la circulation active du virus.

Jusqu’au 10 juillet, le texte prévoit:

  • Des restrictions sur la circulation des personnes, l’accueil du public dans certains établissements ou les rassemblements;
  • L’obligation d’effectuer des tests pour les personnes qui se déplaçant en avion entre les territoires ultramarins et l’Hexagone;
  • La prolongation de la conservation des données anonymes recueillies par les systèmes d’information sanitaire pour la surveillance épidémiologique.

La pandémie n’a pas disparu

Pour le ministre de la Santé, Olivier Véran, l’essentiel de l’état d’urgence sanitaire « disparaît ». Mais « ne pas conserver certaines mesures, ce serait faire comme si les risques de redémarrage de l’épidémie n’existaient pas ».

Si une deuxième vague de pandémie devait se produire, le gouvernement devrait à nouveau décréter un état d’urgence sanitaire. «L’objectif est de tout faire pour l’éviter» a déclaré Emmanuel Macron dans une interview. Il rappelle aux citoyens de rester vigilants, parce que la crise sanitaire n’est pas finie, mais nous sommes seulement sortis de sa phase la plus aiguë.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Entire Digital Publishing - Learn to read again.