×

Abandon progressif des emballages plastiques : objectif 2040

Partager sur Facebook

Un amendement de taille vient d’être voté par l’Assemblée nationale, qui consiste à interdire l’usage unique des emballages plastiques sur le marché.

Abandon des emballages plastiques
Un amendement pour interdire l’usage unique des emballages plastiques sur le marché.

En prélude à l’examen du projet de loi contre le gaspillage, un amendement de taille vient d’être voté par l’Assemblée nationale. Il s’agit clairement d’un dispositif qui s’appliquera en 2040 et qui consiste à interdire l’usage unique des emballages plastiques sur le marché. Les écologistes ont salué cet amendement et au premier rang desquels une certaine Brune Poirson, ministre de la transition écologique et solidaire. Pour elle, la France a gagné des points pour ce qui est de la protection de l’environnement.

Abandon progressif des emballages plastiques

L’interdiction progressive du plastique à usage unique se fera en plusieurs étapes au cours des 20 prochaines années. En attendant l’adoption de ce texte, plusieurs voix s’élèvent au sein de l’hémicycle face à l’urgence environnementale du plastique. La classe politique semble divisée à ce sujet. Les protagonistes de Brune Poirson évoquent un dispositif qui encourage l’usage des emballes plastiques durant deux décennies.

Les défenseurs de l’environnement ne sont pas tous emballés par cet amendement. Certains préfèrent que l’on accorde une place de choix au recyclage des emballages plastiques. Pour se justifier, ils estiment que 80 000 tonnes de plastique sont dilapidées chaque année. Les journalistes Julian Bugier et Hugo Clément ne cachent pas leur indignation face à ce désastre écologique d’un autre genre.


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts:

Leggi anche