×
google news

Débordements du Trocadéro : le club affiche son « profond regret »

Dans un communiqué publié sur son site officiel, le Paris Saint-Germain est revenu sur les incidents qui ont émaillé la remise du trophée de champion de France du club parisien, lundi soir sur l’esplanade du Trocadéro.

Violences au cours de la fête du PSG

Interpellations de fauteurs de trouble, vitrines brisées et voitures brûlées.

Lundi soir, les festivités du troisième titre de champion de France du PSG ont donné lieu à des scènes de violence au Trocadéro, qui ont obligé les joueurs à ne pas s’éterniser devant les supporters venus en nombre, au point de terminer la soirée au Parc des Princes.

Agacé par la tournure prise par les évènements, le club de la capitale a tenu à réagir dans un communiqué en indiquant que la fête « a été gâchée par quelques centaines de casseurs qui n’ont rien à voir avec le football et encore moins avec tous ceux qui se rassemblent dans l’enthousiasme et en toute sécurité au Parc des Princes. »

Pas de défilé à l’hôtel de Ville de Paris

Aujourd’hui, c’est la frustration qui domine dans les rangs parisiens, celle de n’avoir pas pu fêter comme il se doit un titre attendu depuis 19 ans. « Tous les membres du club, les joueurs et les dirigeants, expriment auprès de leurs supporters fidèles et passionnés leur profond regret d’avoir dû écourter les cérémonies de remise du trophée », a précisé le PSG sur son site officiel.

Conséquence de ces débordements, le club se retrouve privé de toutes manifestations sur la voie publique, notamment la présentation du trophée prévue ce mardi à l’hôtel de Ville de Paris, une décision prise par le préfet de police de Paris. Malgré tout, le champion de France entend continuer à « bâtir un grand club européen (…) loin des agissements de ceux qui veulent détruire son rêve. »

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media