×
google news

Quand Wenger instaure une discipline à Arsenal

Arsène Wenger a bien l’intention de se faire respecter et d’asseoir son autorité avec Arsenal. Pour cela, l’entraîneur français des Gunners compte mettre en place un système de sanctions financières proportionnelles à la faute commise par ses joueurs.

Arsène Wenger

Les derniers résultats d’Arsenal n’y sont peut-être pour rien.

Mais il n’empêche que c’est au moment où le pensionnaire de l’Emirates déçoit, avec deux défaites de rang en championnat et une seule victoire sur ses cinq derniers matches toutes compétitions confondues, qu’Arsène Wenger a émis le souhait d’instaurer une politique de rigueur au sein du club anglais afin d’instaurer une plus grande discipline. Selon le Daily Mail, le technicien tricolore a établi une liste de règles à respecter avec son équipe. Visés en priorité, les joueurs se retrouvent aujourd’hui sous le coup d’une amende financière en cas de non-respect du code de conduite. Et la sanction, selon l’erreur commise par le principal intéressé, a le mérite d’exister, même si ces modiques sommes ne sont rien à côté des salaires mirobolants perçus tous les mois.

Ainsi, si l’un des footballeurs en question est reconnu coupable de porter des vêtements qui ne sont pas adaptés à la pratique du football, notamment le jour d’un match, il devra s’acquitter d’une amende de 120 euros. L’objectif est simple : plus la faute est grave et plus la sanction financière sera conséquente. En cas de retard lors d’un déplacement, de coups de téléphone passés dans les murs du club ou de refus de participer à des activités commerciales, le risque encouru est de 600 euros, comme pour celui qui arrivera avec au moins 15 minutes de retard à l’entraînement de son équipe. Alors, quelle est la plus lourde sanction ? Pour celui qui refusera de participer à une rencontre à domicile sans avoir eu l’autorisation de son l’entraîneur, il lui faudra payer 1 200 euros. Ce n’est évidemment pas grand-chose, mais c’est sûrement suffisant pour faire passer un message de fermeté.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media