×
google news

Hausse des prix de l’énergie: les mesures de gouvernement

Ce soir, Jean Castez annoncera à 20h à JT les mesures pour faire face à la hausse des prix de l'énergie, qui s'envoleront de 12,6% en octobre.

Conférence de presse de Jean Castex
Jean Castex

Ce soir, Jean Castex annoncera à 20h à JT les mesures pour faire face à la hausse des prix de l’énergie, qui s’envoleront de 12,6% en octobre.

Pourquoi cette hausse de prix de l’énergie ?

Selon une tendance commune en Europe ces derniers mois, le prix de l’énergie (gaz et électricité) continue d’augmenter en France aussi.

Il y a plusieurs raisons à cela : l’augmentation de la demande de méthane, les prix élevés des permis d’émission de CO2. Sans compter les bas stocks, la forte demande en Asie et l’impossibilité pour la Russie et la Norvège d’augmenter leurs livraisons.

Mesures des autorités contre la hausse

Ce soir, le Premier Ministre Jean Castex annoncera le « les mesures du gouvernement pour faire face à l’augmentation des prix de l’énergie » au journal télévisé de TF1.

Face à une augmentation de 12,6% du coût du gaz, le porte-parole du gouvernement Attal, annonce sur Europe 1 « Je ne veux pas rentrer dans les détails, mais on travaille à des mesures supplémentaires ».

Le gouvernement français a déjà mis en place une « nouvelle aide exceptionnelle très simple » : un chèque de 100 euros pour 5.8 millions de familles à faibles revenus. Castex a annoncé que cette aide s’ajoutera à l’allocation énergétique déjà perçue par ces familles et sera versée en décembre.

« Il s’agit d’une forme de support pour les aider à traverser cette phase cyclique de hausse des prix qui entraînera une augmentation du coût du chauffage » a expliqué le premier ministre.

Pour bénéficier de cette nouvelle aide, aucune demande ne sera nécessaire : les familles à faibles revenus bénéficiaires recevront automatiquement le montant supplémentaire via le service de la Poste, quel que soit le type de système de chauffage installé dans leur logement.

Quand les mesures seront-elles actives ?

Face à l’annonce du régulateur de l’énergie d’une hausse de 12,6% TTC au 1er octobre des tarifs réglementés du gaz appliqués par Engie, le gouvernement promet des mesures « dans les tout prochains jours » pour éviter le départ d’un mouvement de protestation rappelant celui des gilets jaunes au sein de la campagne présidentielle.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media