×
google news

Soldats dénoncés par Médiapart avec des convictions néonazies

Médiapart a dénoncé des soldats pour des convictions néonazies.

Soldats

Mediapart a publié le 16 mars 2021, une enquête qui soulève des abus au sein des armées. Environ 50 soldats manifestent ouvertement des pensées néonazies.

Soldats et convictions néonazies : la plainte et la réaction du ministère

Il y a beaucoup de matériel recueilli par les médias en ligne concernant une cinquantaine de soldats néo-nazis: photos près de drapeaux avec la croix gammée, messages sur les réseaux sociaux louant le franquisme, vidéos d’enfants exhortés à faire le salut hitlérien.

Le ministère considère ces faits comme « très graves« , mais il fait savoir qu’il ne tolère aucune idéologie qui soit contraire aux valeurs de la République.

Le Ministère des Forces Armées affirme que les éléments révélés par Médiapart ont fait l’objet d’une analyse attentive et a souligné que toutes ces idéologies contraires et nuisibles ne sont pas tolérées. Entre-temps, il déclare avoir déjà sanctionné sept soldats néonazis déjà cités par Médiapart en 2020 et que les soldats encore en activité seront bientôt sanctionnés. Il déclare également qu’environ 12 soldats qui avaient été rapportés ne font plus partie des armées.

LIRE AUSSI:

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Lire aussi

loading...
Contents.media