×
google news

Un autre candidat FN écarté après des propos sur les Nazis

Présidente du Front national Marine Le Pen

Un candidat de plus du Front national a été écarté du parti après plusieurs dérapages sur Twitter et sur Facebook.

Suite à la victoire du FN lors de la cantonale partielle de Brignoles, le candidat du FN à Rixheim (Haut-Rhin) avait écrit sur Twitter qu’il était désormais possible de retirer son « Ausweise », laissez-passer délivré par les nazis lors de l’occupation. « A Brignoles ce matin, die Ausweise (laissez-passer en vigueur sous l’occupation nazi) étaient à retirer en sous-préfecture », avait-il rédigé sur son compte du réseau social.

« Mon tweet sur Brignoles, c’était de l’humour, mais on ne peut pas rire de tout ce qu’on veut actuellement », avait-il déclaré ensuite, humour qu’il est vrai était peut-être plus en vogue par le passé. Le candidat s’est justifié en déclarant n’être « ni homophobe, ni antisémite, ni raciste ».

L’homme n’en était pas à son premier coup d’essai puisqu’il avait déclaré quelque temps auparavant sur son mur Facebook que la colonisation en Algérie avait été « une chance » pour ce pays. Une « chance » à plus de 250 000 morts côté algérien…

Plusieurs dérapages et propos racistes de candidats du FN ont été relevés ces dernières semaines, avec notamment une candidate aux municipales de Rethel (Ardennes) qui avait comparé la ministre Christiane Taubira à un singe, en raison de sa couleur de peau.

Le tweet de Joris Hanser en cause
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media