×
google news

Trois gendarmes tués et un quatrieme blessé par un forcéné

La tragédie s'est passée près de Saint-Just, dans le Puy-de-Dôme, cette nuit peu après minuit.

un forcéné a tué des gendarmes
l'épisode de violence conjugale

Trois gendarmes ont été tués et un quatrieme a été blessé par un forcéne. Le drame s’est passé peu après minuit près de Saint-Just, dans le Puy-de-Dôme.

Un forcéné a tué trois gendarmes, en blessant un autre

Les gendarmes ont été tués pendant qu’ils étaient en train de secouir une femme sur le toit d’une maison. Elle s’était réfugiée là-haut en suite à des faits de violence. Ceci de la violence conjugale est un problème répandu partout.

Le forcéné a tiré sur deux gendarmes alors qu’ils se rapprochaient de la maison. Le brigadier Marvel a succombé à ses blessures, tandis que son collègue a été transporté à l’hôpital d’Ambert. Après la fusillade, le forcéné a mis le feu à sa maison, en tirant de nouveau sur deux militaires en train de faire une reconnaissance. Ils voulaient savoir s’il y avait les éléments pour une action des pompiers.

A 2h30 du matin est arrivé le groupe d’intervention de la gendarmerie nationale. Ils ont conduit les opérations de reconnaissances et de recherches du mis en cause.

Le parquet de Clermont-Ferrand a ensuite communqué la mise en sécurité de la femme, ainsi que la mort du forcéné. Ce dernier était connu pour des faits liés à des problèmes de garde d’enfant.

Sur Twitter, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a rendu hommage aux trois militaires décédés. « La Nation s’incline devant leur courage et leur engagement ».

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media