×
google news

Sur les routes, près de 1 000 morts dus à la somnolence

Dans le cadre d’un rapport publié lundi par 40 millions d’automobilistes, on peut constater que près de 1 000 décès sur les routes seraient la conséquence d’une somnolence au volant.

Un embouteillage sur une route

Par le biais d’un communiqué de presse publié sur son site officiel, 40 millions d’automobilistes ont tenu à faire le bilan des accidents mortels sur les routes de France.

« Sans surprise, l’alcoolémie, souvent conjuguée à une vitesse inadaptée, se confirme comme la première cause de mortalité sur la route, a indiqué l’association. Quant à la somnolence, elle reste un enjeu essentiel et pourrait expliquer près de mille décès. »

S’il est difficile de donner un chiffre précis, 40 millions d’automobilistes estiment que la somnolence correspondrait à 27 % du nombre de tués sur la route, soit environ 800 morts.

Dans cette étude, il est également précisé que 90 000 accidents de la route seraient liés à des « moments d’absences » des conducteurs.

Pour tenter de résoudre le problème de la somnolence, l’association pense que « l’infrastructure peut apporter une plus-value réelle en agissant directement sur la route par le biais de lignes sonores. » Selon 40 millions d’automobilistes, « leur généralisation permettrait de prévenir un grand nombre de sorties de routes involontaires engendrant de très nombreux accidents. »

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Auré[email protected] permis
22 avril 2013 13 h 01 min

Je sais pas si c’est comme ça dans toute la France mais dans le nord et Belgique les lampes sur les autoroutes sont éteintes la nuit, seuls les phares éclairent donc. Pourquoi cette mesure dangereuse qui en plus d’endormir et de réduit la visibilité donne l’envie à des automobilistes de se mettre en plein phare !?


Contacts:

Lire aussi

Contents.media