×

Tunnel du Mont-Blanc : longueur, tarifs, horaires et histoire

Le tunnel du Mont Blanc relie l'Italie et la France ; découvrez sa longueur, son histoire et les nouveaux tarifs pour 2019.

tunnel du mont blanc
tunnel du mont blanc

Le tunnel du Mont-Blanc relie l’Italie et la France ; c’est situé en Vallée d’Aoste, à Courmayeur, pour la partie italienne, et à Chamonix dans la région du Rhône pour la partie française. Sa réalisation a nécessité 8 ans de travaux, commencés en 1957 et terminés en 1965 ; toutefois, la phase de conception avait déjà commencé en 1946. Vittorio Zignoli présenta le projet de sa construction.

Tunnel du Mont-Blanc : ses mesures

Le tunnel du Mont-Blanc est long 11,6 km, dont 3.960 mètres en Italie et les autres 7.640 mètres en France. Le tunnel a une largeur de 8 mètres et une hauteur de 5,90 mètres ; les opérations de doublement du tunnel, dont on présenta le projet depuis des années, ne débutèrent jamais ; la forte opposition des habitants de la région en fut la raison.

Depuis l’incendie de 1999, la limite de vitesse est de 70 km/h et ce n’est pas possible de doubler ; les distances de sécurité sont de 150 mètres pour les voitures en mouvement et de 100 mètres pour les véhicules bloqués.

L’histoire du tunnel du Mont-Blanc

Les années écoulées entre la présentation du projet et le début effectif des travaux ont été nécessaires pour signer tous les accords entre les deux pays. On signa le premier accord franco-italien en 1949 ; le Parlement Français le ratifia en 1954 et le Parlement Italien en 1957. Ces années virent la création des deux sociétés nationales qui devaient également gérer le tunnel : la Società italiana per Azioni per il Traforo del Monte Bianco et la Société du tunnel du Mont-Blanc.

L’année du début effectif et commun des travaux fut 1959 ; les ouvriers des deux côtés se rencontrèrent le 14 Août 1962 après avoir abattu le dernier diaphragme de roche qui séparait le côté italien du côté français. Il est important de rappeler qu’au cours de cette année deux avalanches ont frappé les habitations où les ouvriers étaient restés et ont causé la mort de trois de ceux-ci.

L’inauguration

Le 16 Juillet 1967, le président français Charles De Gaulle et le président italien Giuseppe Saragat inaugurèrent le tunnel ; on ouvrit officiellement ce dernier à la circulation le 19 Juillet. Depuis son ouverture, on apporta de nombreuses améliorations à l’intérieur du tunnel ; notamment, l’installation d’un système de caméras, une ventilation améliorée, des abris pressurisés et un système de lutte contre les incendies. En 1999, l’accident le plus grave de l’histoire du tunnel s’est produisit ; le 24 Mars 1999, un camion traversant le tunnel a soudainement pris feu et a causé la mort de 39 personnes. Suite à cet événement tragique, le tunnel a été fermé pendant 3 ans. Il n’ouvrit qu’en Mars 2002 après la réparation de la voûte ; cette-ci fut complètement reconstruite car elle avait été sérieusement endommagée par les flammes.

Des mesures de sécurité supplémentaires ont également été mises en place pour éviter d’autres tragédies similaires ; parexemple, la création de niches de lutte contre l’incendie et d’abris reliés à un tunnel d’évacuation sous la surface de la route. Un poste de secours avec un véhicule de lutte contre l’incendie au centre du tunnel et une salle de contrôle commune ont également été mis en place. Dès lors, le GEIE-TMB est la seule entreprise à gérer le tunnel. L’accès au tunnel a été interdit aux véhicules transportant des matières dangereuses et aux véhicules polluants ; la vitesse de circulation a été réduite et la distance de sécurité entre les véhicules en mouvement et en stationnement ont augmenté.

Tunnel du Mont-Blanc : tarifs

Depuis le 1er Janvier 2019, de nouveaux péages sont entrés en vigueur pour l’accès au tunnel du Mont-Blanc. Ces tarifs varient en fonction de la classe du véhicule et selon que vous traversez le tunnel en direction de l’Italie et de la France ou vice versa.

Classe 1

Cette catégorie comprend toutes les voitures, même avec de petites remorques. Celles-ci ne doivent pas dépasser 2 mètres de hauteur et 3,5 tonnes de poids :

Italie – France : aller 46,40€ / retour 57,90€
France – Italie : aller 45,60€ / aller-retour 56,90€

Classe 2

Elle comprend toutes les voitures avec caravanes, fourgonnettes et camping-cars. L’hauteur doit être comprise entre 2 et 3 mètres et 3,5 tonnes de poids :

Italie – France : aller 61,40€ / retour 77,10€
France – Italie : aller 60,40€ / aller-retour 75,90€

Classe 3

Cette classe comprend toutes les pièces lourdes à 2 essieux d’une hauteur égale ou supérieure à 3 mètres et d’un poids supérieur à 3,5 tonnes :

Italie – France : aller 168,40€ / retour 262,10€
France – Italie : aller 165,60€ / aller-retour 257,80€

Classe 4

Cette catégorie comprend tous les poids lourds de plus de 2 essieux, d’une hauteur égale ou supérieure à 3 mètres et d’un poids supérieur à 3,5 tonnes :

Italie – France : aller 338,40€ / retour 531,50€
France – Italie : aller 332,80€ / aller-retour 522,80€

Classe 5

Réservée aux motos et side-cars :

Italie – France : aller 30,70€ / retour 38,50€
France – Italie : aller 30,20€ / retour 37,90€

Si votre voiture s’arrête dans le tunnel, le transport par dépanneuse jusqu’à la sortie est gratuit, sauf si vous n’avez pas d’essence, auquel cas les frais sont de 300,00€ pour les voitures et 1.500,00€ pour les camions. Le tunnel est toujours ouvert, mais si des travaux d’entretien sont nécessaires, ils peuvent être effectués dans un sens unique en alternance ou en fermeture temporaire à la circulation. Le calendrier avec les dates et heures de ces opérations est disponible sur le site officiel du Tunnel du Mont-Blanc.


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts: