×
google news

Snowboard – Alex Pullin est devenu père d’une petite fille postmortem

Alex « Chumpy » Pullin a succombé à un accident de pêche en juillet 2020. Avant ce jour funeste, le couple avait déjà essayé d’avoir un bébé, mais sans succès. Il n’était d’ailleurs pas contre la fécondation in vitro.

Ellidy Pullin avait demandé à prélever du sperme à titre posthume

L’ancien champion du monde de snowboard Alex Pullin est devenu père 15 mois après sa disparition, comme l’a annoncé sa compagne, laquelle a suivi un traitement de fécondation in vitro suite à l’extraction de sperme de l’athlète à titre posthume.

La veuve d’Alex Pullin devient mère d’une petite fille

La maman a posté une série de photo sur son compte Twitter et Instagram. Au cours des derniers mois, Ellidy Pullin a raconté comment se déroulait sa grossesse et a écrit des messages publics à la petite fille : « Ton père et moi avons rêvé de toi pendant des années, ma petite. Je suis honorée d’accueillir enfin une partie du phénomène qu’est Chumpy dans ce monde ! »

Le prélèvement de sperme posthume de Pullin a été réalisé à la hâte

Mme Pullin raconte qu’elle a dû « se dépêcher » pour récupérer le sperme de son compagnon après sa mort.

Dans les heures qui ont suivi son décès, le chirurgien spécialiste de la fertilité de la famille Pullin, Andrew Davidson, a été appelé à la rescousse.

Il a affirmé qu’il s’agissait d’une opération urgente dans lequel les médecins ne disposaient que de 48 heures après la disparition pour extraire l’échantillon.

« Après cela, il n’y a aucune chance d’obtenir du sperme vivant », a déclaré le Dr Davidson. « C’est un processus très rapide, et assez exigeant pour que tout se mette en place aussi vite.»

La procédure ne s’adresse pas seulement aux personnes déjà décédées, mais également à celles qui souffrent de maladies chroniques.

Le couple Pullin a déjà envisagé la FIV

Alex « Chumpy » Pullin a succombé à un accident de pêche en juillet 2020. Avant ce jour funeste, le couple avait déjà essayé d’avoir un bébé, mais sans succès. Il n’était d’ailleurs pas contre la fécondation in vitro.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media