×
google news

Ronaldo el fenomeno raccroche ses crampons

Partager sur Facebook

Le 14 février 2011 restera pour les fans du beau football, comme le jour où Ronaldo le « phénomène, a annoncé, au siège des Corinthians son dernier club, qu’il se retirait des terrains, après avoir enchanté le monde du ballon rond pendant 18 ans.
« Je suis ici pour vous annoncer que je mets fin à ma carrière professionnelle, qui a été merveilleuse et m’a offert beaucoup d’émotions.

J’ai connu des victoires importantes, mais aussi des défaites qui m’ont marquées (dixit celle contre la France en 1998), mais j’ai beaucoup d’amis, parmi lesquels Zidane, qu’il a retrouvé au Real Madrid ».
Avant de parler de ses problèmes de santé, blessures aux genoux, cuisses et surtout son surpoids dû à une hypothyroïdie qui a déréglé son métabolisme, et qui ne peut être soignée à cause des produits dopants interdits par la FIFA.
Toutes ces conditions m’ont obligé à mettre prématurément fin à ma carrière (Ronaldo n’a que 34 ans et aurait pu jouer encore un an ou deux).
En 18 ans de carrière, le phénomène brésilien aura soulevé plusieurs trophées mondiaux, deux coupe du monde en 1994 et 2002, il reste le meilleur marqueur avec 15 buts inscrits, deux ballons d’or.

Il a parcouru l’Europe, en commençant par Eindhoven, puis Barcelone et Real Madrid en Espagne et Inter et Milan AC en Italie.
Puis il retourne au pays en choisissant le Corinthians de São Paulo en 2009.
Mais outre ses problèmes de santé, c’est l’élimination de la Coupe Libertadores cette année, que les supporters ne lui ont pas pardonné, qui vont obliger Ronaldo à franchir le pas de la retraite avant la fin de la saison.
Maintenant Ronaldo redevient un homme presque normal, puisqu’il va travailler dans un cabinet de chasseur de têtes pour le football à São Paulo, et il a déjà dans sa ligne de mire, un autre petit phénomène du nom de Neymar, formé par le Roi Pelé en personne.
Une nouvelle page à écrire dans sa nouvelle carrière, qui risque d’être aussi riche que celle qu’il a connue sur les terrains.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media