×
google news

Les explosions à Brazzaville auraient fait près de 150 morts

Le gouvernement congolais a fait état de 146 morts suite aux explosions qui ont résonné dimanche dans le ciel congolais. C'est un dépôt de munitions de Brazzaville qui en est à l'origine. Trois énormes explosions, suivies de plusieurs autres moins violentes, ont secoué la capitale de la République du Congo.

Le gouvernement congolais a fait état de 146 morts suite aux explosions qui ont résonné dimanche dans le ciel congolais. C’est un dépôt de munitions de Brazzaville qui en est à l’origine. Trois énormes explosions, suivies de plusieurs autres moins violentes, ont secoué la capitale de la République du Congo.

Le bilan reste très flou puisque Betu Bangana, chef du protocole de la présidence, a parlé de 120 tués après avoir avancé dans un premier temps un bilan de 200 morts et alors que le gouvernement parle donc de 146 victimes…

Les hôpitaux avaient déjà dénombré 136 morts à la mi-journée.

Selon Reuters, le ministre congolais de la Défense, Charles Zacharie Bowao, a démenti les rumeurs de tentative de coup d’Etat ou de mutinerie, et a déclaré à la radio publique que les explosions étaient dues  » à un incendie accidentel provoqué par un court-circuit « .

 » Le quartier ressemble à une zone de guerre, jonchée de débris et parsemée de bâtiments effondrés ou en feu « , a constaté un journaliste de Reuters.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media