×
google news

Paris : vitesse des trottinettes électriques limitée à 10 km/h

« C’est un premier pas. Mais le compte n’y est pas encore. Le travail doit continuer » a dit David Belliard, adjoint au maire chargé des transports.

Paris : vitesse des trottinettes électriques limitée à 10 km/h

Suite à l’ultimatum de la ville de Paris, la vitesse des trottinettes électriques sera limitée à 10 km/h dans 700 zones de Paris.

Paris: vitesse des trottinettes électriques limitée à 10 km/h

À partir du lundi 15 octobre, les trottinettes électriques seront limitées à 10 km/h dans 700 zones de Paris.

La décision a été annoncée par les trois opérateurs en charge des 15 000 véhicules circulant dans la capitale : Lime, Dott et Tier.

« Les acteurs de la mobilité partagée à Paris œuvrent pour promouvoir une ville durable, apaisée et partagée » ils ont écrit dans un communiqué. « Cela passe par une amélioration de tous les jours, mais aussi une cohabitation entre les différents modes de déplacement ».

Ralentissement obligatoire dans les zones à forte pression piétonne

Les domaines dans lesquels le ralentissement sera obligatoire seront les « lieux à forte pression piétonne comme les parcs, jardins, rues aux écoles, parvis de mairies, lieux de culte, rues piétonnes ou très commerçantes ».

Ils ont précisé que ces zones « pourront être ajustées à la marge, selon les besoins locaux, communiquées par la Mairie de Paris et les mairies d’arrondissement ».

On parle donc, entre autres, des secteurs des Buttes-Chaumont, le Trocadéro, les jardins du Luxembourg, les Invalides, les Tuileries ou encore l’avenue Foch.

Les utilisateurs de trottinettes électriques ne doivent cependant pas s’inquiéter : ils n’auront pas besoin d’étudier une carte pour apprendre par cœur tous les endroits où il faut ralentir. Grâce au système de géolocalisation, les trottinettes seront automatiquement limitées lorsqu’elles traverseront l’une de ces zones.

Trottinettes ralenties après un ultimatum de la Ville de Paris

La décision a été prise après un ultimatum de la Ville de Paris.

La ville avait déjà adopté cette mesure de manière indépendante dans certaines zones depuis la fin du mois de juin (en Place de la République, Les Halles, autour du Musée du Louvre).

Mais suite à plusieurs incidents, dont certains très graves, la ville a menacé de mettre fin au contrat avec Lime, Dott et Tier s’ils ne prenaient pas des mesures.

Paris s’emploie à créer plus « slow zones »

L’adjoint au maire chargé des transports, David Belliard, a salué la décision prise par les trois entreprises, mais a déclaré que « c’est un premier pas. Mais le compte n’y est pas encore. Le travail doit continuer ».

La municipalité de Paris travaille avec les arrondissements pour créer plus de « slow zones » : des zones où la vitesse est ralentie pour protéger les piétons.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media