×
google news

Tempête Aurore : 250 000 foyers sans électricité, de nombreux dégâts

La tempête se déplace maintenant dans les départements de l'est.

Tempête Aurore : 250 000 foyers sans électricité, de nombreux dégâts

Tempête Aurore : 250 000 foyers du nord et du nord-ouest de la France sont sans électricité ce jeudi matin. 3 départements sont encore en vigilance orange : la Meuse, les Ardennes et la Marne. Dans les prochaines heures, des rafales de vent de 90 km/h sont attendues dans ces régions.

La trajectoire de la tempête Aurore

La tempête Aurore a commencé à frapper la France dans la nuit du 21 octobre. Ses vents ont touché la région de Haute Normandie puis ont atteint le sud de la Picardie et la région parisienne. Ils ont ensuite rejoint la Champagne-Ardenne et l’ouest lorrain en fin de nuit. La tempête se déplace maintenant dans les départements de l’est.

De très fortes rafales de vent ont balayé la France toute la nuit : 175 km/h à Fécamp et 122 km/h à Rouen (Seine-Maritime), 143 km/h à Granville (Manche), 106 km/h à Caen (Calvados).

17 départements ont été placés en zone orange. Ce matin, ils ont été réduits à 12, puis à 3. Il s’agit des départements de la Marne, des Ardennes et de la Meuse.

Météo France prévoit une diminution de l’intensité des vents dans la matinée en se déplaçant vers l’est.

Évaluation en cours des dégâts dus à la tempête

Les dommages sont encore en cours d’évaluation, mais selon un rapport d’Endis, 250 000 foyers dans le nord du pays sont privés d’électricité ce jeudi matin. 80 000 d’entre eux se trouvent en Normandie

Dans certains endroits (dans la région de Rostrenen par exemple), des toits ont été arrachés et de nombreux arbres sont tombés, entraînant la fermeture de routes et de voies ferrées. Les lignes téléphoniques et les centrales électriques ont également été endommagées.

Les interventions des pompiers ont été nombreuses : 290 pompiers ont été mobilisés pendant la nuit et ont effectué environ 209 interventions. Le niveau d’activité est encore élevé ce matin, mais aucun blessure grave n’a été signalée.

Situation du trafic

En raison de la chute d’arbres sur des panneaux électriques et des voies, le trafic de la SNCF a été perturbé dans de nombreux endroits du nord du pays.

Nous parlons de la région entre Paris et Amiens, mais aussi de toute la Normandie et de la Champagne-Ardenne. Il y avait aussi des problèmes plus à l’est, entre Metz, Saverne et Strasbourg.

La SNFC a annoncé qu’aucun train ne circulera en Normandie jusqu’à 10h. Par ailleurs, en raison de vents violents touchant le Grand Est, la SNFC appelle les voyageurs à reporter leurs voyages ou à emprunter d’autres moyens de transport.

Le trafic sur le RER est également perturbé.

En raison du mauvais temps et des arbres sur les voies, le trafic sur le RER A est perturbé, voire complètement arrêté dans certaines zones.

Le trafic du RER B est perturbé sur l’ensemble de la ligne. Le trafic est également perturbé sur une partie de la ligne C (entre Versailles Château/Saint-Quentin en Yvelines et Champ de Mars) et de la ligne D (entre Goussainville et Creil).

Dégâts également à Paris

Les rails ont été touchés, mais aussi les routes, notamment dans la Marne, rapporte L’Union.

Des dommages ont également été causés à Paris.

Christophe Najdovski, adjoint au maire de Paris chargé des espaces verts, a déclaré qu’une vingtaine d’arbres étaient tombés dans les rues de la capitale et que d’autres, « situés dans les espaces verts », avaient été touchés.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media