×
google news

Le député Jean-Christophe Lagarde en détention pour possession d’armes

Le député Jean-Christophe Lagarde, chef de l’UDI, a été arrêté et arrêté par la police pour possession de plusieurs armes à feu.

Jean-Christophe Lagarde

Le chef de l’UDI, Jean- Christophe Lagarde a été arrêté pour possession d’armes chez lui à Drancy dans la nuit de mercredi à jeudi et a été arrêté par la police.

Jean-Christophe Lagarde : les faits

Après son arrestation, Jean-Christophe Lagarde a été interrogé et écouté par les forces de l’ordre, après que des membres de sa famille, autour d’une heure du matin, effrayés, ont appelé la police. Jean-Christophe Lagarde serait en possession de deux armes de catégorie B, puisqu’il pratique depuis quatre ans le tir sportif. S’il est vraiment autorisé à posséder ces deux armes – dont un Glock – la police a également trouvé une arme de guerre et deux armes longues, cachées dans un coffre-fort. La possession de ces dernières serait, selon les informations actuelles, illégale.

Les pompiers ont d’abord été appelés en raison de tensions familiales, mais lorsqu’un coup de feu a été entendu, la police s’est également rendue à la maison. Heureusement, personne n’a été blessé, mais selon certaines sources, Lagarde aurait été placé en détention en état d’ivresse.
Mercredi soir, peu après 23 heures, il avait quitté l’Assemblée nationale, après avoir travaillé avec d’autres collègues et fonctionnaires. L’un d’entre eux affirme que le chef de l’UDI n’était pas en très bonne forme ces derniers temps, ce qui est plutôt préoccupant et pourrait concerner la sphère privée.

Ancien maire de Drancy, Jean-Christophe Lagarde, prend la tête de l’UDI en 2014, succédant à Jean-Louis Borloo. Sur le plan judiciaire, il fait toujours l’objet d’une enquête préliminaire de la part du bureau du procureur financier national (PNF). Il s’agit notamment d’une plainte pour détournement de fonds publics, déposée en octobre 2017 par Hacène Chibane, conseiller municipal de l’opposition, qui avait mis en doute l’activité d’assistant parlementaire entre 2002 et 2014 d’Aude Lavail-Lagarde, épouse de Lagarde. En réalité, cette dernière est devenue maire de Drancy, succédant à son mari lorsqu’il a été réélu aux élections législatives de juin 2017.

LIRE AUSSI:

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Lire aussi

loading...
Contents.media