×
google news

Covid-19, les stratégies de Véran : interdictions à Nice et Lyon

Partager sur Facebook

Les stratégies de Véran contre Covid-19 et les nouvelles interdictions à Lyon et Nice.

Olivier Véran
Olivier Véran contre Covid-19.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a presenté la situation Covid-19 lors de sa conférence de presse, jeudi 17 septembre dans l’après-midi : Lyon et Nice sous surveillance.

Olivier Véran, les stratégies contre Covid-19 : Nice et Lyon

Le ministre a souligné que « l’épidémie est à nouveau très active dans notre pays. Nous devons apprendre à vivre avec le virus pour quelques mois encore », mais, avec positivié, il a ajouté que « le virus va moins vite » qu’au printemps, et que « l’on connaît mieux notre adversaire ».

Parmi les stratégies, on trouve : de nouvelles restrictions là où Covid-19 progresse trop rapidement (« ce qui nous inquiète, c’est la dynamique épidémique dans certains territoires » affirme-t-il le ministre), un protocole adouci pour les écoles, et une incitation à tester d’abord les publics prioritaires (tels que personnes symptomatiques, professionnels de santé…).

Nouvelles restrictions à Nice et à Lyon

« Le seuil d’alerte nous l’avions établi à 50 cas pour 100.000. 53 départements ont dépassé ce seuil (…) dans certaines villes, nous sommes bien au-delà. C’est six fois ce seuil à Marseille, cinq fois en Guadeloupe, trois fois à Paris » a annoncé le ministre.

À Lyon, le taux d’incidence (c’est-à-dire le nombre d’habitants positifs au Covid-19) est désormais de près de 200 pour 100.000. Sur la Côte d’Azur aussi, Nice inquiète : frise les 150 et s’approche de 100 pour les plus vulnérables. C’est pourquoi, après Bordeaux, Marseille et Guadeloupe, Véran a annconcé que des nouvelles mesures de restriction seront prises aussi à Lyon et Nice : cettes mesures seront décidées d’ici samedi 19 septembre par les préfets du Rhône et des Alpes-Maritimes.

Rennes et Paris

Paris et Rennes sont aussi dans le viseur, comme Toulouse ou encore Dijon : « Nous serons extrêmement attentifs à l’évolution de la situation dans ces métropoles » insiste Véran.

Durcissement des mesures restrictives à Marseille et Guadeloupe

« Si la situation sanitaire ne s’améliore pas » à Marseille et en Guadeloupe « il faudra sans doute prendre des mesures encore plus fortes », a affirmé Olivier Véran, citant « la possible fermeture des bars » ou « l’interdiction des rassemblements publics ».

Masque obligatoire pour les professionnels des crèches

Les professionnels des crèches, qui devaient déjà porter le masque en présence des parents, devront désormais le porter aussi avec les enfants.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Entire Digital Publishing - Learn to read again.