×
google news

Université de Tours : Philippe Vendrix placé en garde pour harcèlement moral

Partager sur Facebook

Philippe Vendrix, président de l’Université de Tours, a été  accusé de harcèlement sexuel et moral vers trois anciens collaborateurs.

Philippe Vendrix
Philippe Vendrix

Deux procédures accablent Philippe Vendrix, l’une pour harcèlement sexuel, l’autre pour harcèlement moral. Le président de l’Université de Tours vient de passé sa première nuit de garde à vue après une plainte conjointe de ses 3 anciens collaborateurs qui sont l’ancien directeur de la communication, l’assistante de l’incriminé et l’ancien directeur des services de la faculté.

Université de Tours : Philippe Vendrix accusé de harcèlement moral

Le procureur de tours a confirmé cette information et il rappelle que le président de l’université bénéficie de la présomption d’innocence.

La procédure a été entamée il y a de cela deux ans après le licenciement validé de l’ancien directeur des services. Plusieurs employés de l’université ont été entendus en ce qui concerne les deux affaires. Ce mardi, l’avocate de Philippe Vendrix s’est présentée dans les locaux de l’antenne de police judiciaire pour défendre son client.

La garde à vue a été maintenant levée et le président de l’université de Tours a tenu une conférence de presse pour élucider les faits. Il s’est refusé de parler de l’enquête, mais il continue à nier en bloc les faits qui lui sont reprochés.

Cette affaire risque de diminuer les chances de Philippe Vendrix qui souhaite à nouveau briguer le poste de président de l’université de Tours dans deux mois.


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts:

Leggi anche

Entire Digital Publishing - Learn to read again.